[INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Actualités du football local, national, européen et international
JMA69
Messages : 105
Inscription : ven. 28 août 2020 21:12

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par JMA69 »

placedelarep a écrit : mar. 20 avr. 2021 20:13 Apparemment, Chelsea se retire déjà du projet, suivi par Manchester City :hehe:
Seule la première league anglaise est capable de faire reculer les frondeurs avec sa puissance financière, son histoire et son football ancré dans la société. Et puis les anglais sont des îliens qui viennent de nous quitter pour reprendre leur indépendance. Va leurs dire que leur championnat est en carton par rapport à une ligue européenne.

Pour les espagnols, les supporters étant propriétaires des clubs avec leur système de socios, les dirigeants ne peuvent pas se les mettre à dos malgré tout même si l'attachement à leur championnat doit être moins fort.

https://www.onzemondial.com/liga/2020-2 ... rca-467986
Doudiw
Messages : 2742
Inscription : mar. 30 juil. 2019 18:24
Localisation : Sens (89)

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par Doudiw »

Les clubs anglais qui se barrent quelque temps après, lol. En tout cas, je suis assez content de cette décision et j'ai l'impression aussi que le refus émane des joueurs (par exemple pour Liverpool) ou des supporters (cas chez Chelsea).
Même si évidemment, ce sont les dirigeants qui décident et ont le dernier mot
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2517
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par alex »

En gros, la superligue est morte-née... :hehe:
Avatar de l’utilisateur
baleine21
Messages : 516
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:54

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par baleine21 »

Regardez le tableau de la coupe des clubs champions en 1985 (j'ai tapé l'année au pif).
Ca avait quand même plus de gueule et de "peps" que maintenant.
C'était les champions de chaque pays, avec tirage au sort. Simple, efficace......

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_des ... uxelles%20.
Clap de fin pour la L1. L2 nous revoilou :langue1:
Avatar de l’utilisateur
Chad la moutarde
Messages : 1605
Inscription : mar. 30 juil. 2019 22:44
Localisation : Devant Netflix

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par Chad la moutarde »

J'espère vraiment que cette nouvelle Champions League s'effondrera et qu'on reviendra avec un système avec moins de clubs issus du top 4 (et même top 5 ou 6 pour inclure France et Portugal) pour laisser plus de place aux "petits".
Avatar de l’utilisateur
pandora
Messages : 779
Inscription : mer. 17 juil. 2019 18:52

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par pandora »

baleine21 a écrit : mer. 21 avr. 2021 09:47 Regardez le tableau de la coupe des clubs champions en 1985 (j'ai tapé l'année au pif).
Ca avait quand même plus de gueule et de "peps" que maintenant.
C'était les champions de chaque pays, avec tirage au sort. Simple, efficace......

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_des ... uxelles%20.

ben oui c'était une autre époque
courage ! détermination ! ambition ! allez Dijon !!! Image
fabius
Messages : 2587
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:37

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par fabius »

Petit détail croustillant dans cette affaire : JP Morgan, la banque d'investissement américaine, qui était derrière le projet, rétropédale à son tour. Genre "on s'était pas rendu compte que ça allait réagir comme ça, c'est p'têt pas une bonne idée, on voulait pas froisser les fans". Beaucoup plus prosaïquement, pour ceux qui suivent un peu l'actualité économique, JP Morgan vient de voir sa note dégradée par une agence de notation, ils sont passés à E+, ce qui correspond en gros à "tout juste médiocre comme établissement, je ferais attention avant de mettre mes sous chez eux". Et l'agence de notation qui les a dégradé explique qu'elle le fait à cause de cette aventure foireuse super league.
On dirait bien que Perez, Agnelli et consort viennent en plus de perdre leur argentier. C'est con. D'autant qu'ils n'avaient pas de diffuseur, encore...
RonyBear
Messages : 15
Inscription : dim. 18 avr. 2021 20:25

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par RonyBear »

fabius a écrit : ven. 23 avr. 2021 11:55 D'autant qu'ils n'avaient pas de diffuseur, encore...
Si, si, ils en avait un, qui leur a promis 258 milliards par saison.
Un groupe sino-espagnol je crois... :]
Avatar de l’utilisateur
Mika71
Administrateur du site
Messages : 1011
Inscription : mer. 17 juil. 2019 08:27
Localisation : Bresse

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par Mika71 »

RonyBear a écrit : ven. 23 avr. 2021 12:18
fabius a écrit : ven. 23 avr. 2021 11:55 D'autant qu'ils n'avaient pas de diffuseur, encore...
Si, si, ils en avait un, qui leur a promis 258 milliards par saison.
Un groupe sino-espagnol je crois... :]
J'avais entendu que DAZN était présent pour la diffusion.
Lingon's au centre !!!
fabius
Messages : 2587
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:37

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par fabius »

Il a été dit que DAZN pourrait être intéressé. Mais rien de plus. Et Amazon a même pris la peine de communiquer pour dire que eux n'était pas dans le projet.
Après, j'ai de sérieux doute sur un modèle comme celui-là, qui rapporterait soi-disant des sommes folles. Ils veulent parait-il réintéresser les jeunes. Si DAZN diffuse ce truc, ce sera donc un tarif au match : a combien croyez-vous qu'il vont vendre le match, vu les montants des droits TV ? Ca couterait une blinde pour voir le moindre match, surement pas dans les moyens des plus jeunes, d'ailleurs.
Enfin, je viens de lire un autre truc sur l'affaire qui fait vraiment marrer : JP Morgan s'était apparemment engagé à financer au départ, 3,5 milliard d'euros, et devait être remboursés de prêt du double. L'intérêt pour les grands clubs était de toucher du cash (450M) tout de suite, et vu qu'ils sont pour beaucoup dans la merde financière, ils ne voyaient que ça. Mais ensuite il aurait fallu rembourser quasiment le double. Comme fuite en avant, y'a pas mieux. C'est vraiment des inconscients...
RonyBear
Messages : 15
Inscription : dim. 18 avr. 2021 20:25

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par RonyBear »

Tout les diffuseurs sérieux ont refusé.
Vu les montants demandés par toutes les instances (Fifa, Uefa, Lfp, Superligue, tous unis, y' a pas des méchants et des gentils), ça n' aucune chance d 'être rentable pour le diffuseur. Et peu d' entre eux sont des mécènes...
En Angleterre, les diffuseurs ont essayé une formule avec un abonnement donnant juste droit a des achats de matches en pay-per-view(Ouin-Ouin), ça a fait un flop monumental, ils ont renoncé.
fabius
Messages : 2587
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:37

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par fabius »

RonyBear a écrit : ven. 23 avr. 2021 20:32 Tout les diffuseurs sérieux ont refusé.
Vu les montants demandés par toutes les instances (Fifa, Uefa, Lfp, Superligue, tous unis, y' a pas des méchants et des gentils), ça n' aucune chance d 'être rentable pour le diffuseur. Et peu d' entre eux sont des mécènes...
En Angleterre, les diffuseurs ont essayé une formule avec un abonnement donnant juste droit a des achats de matches en pay-per-view(Ouin-Ouin), ça a fait un flop monumental, ils ont renoncé.
Oui, il y a à mon avis une limite à l'argent que le consommateur est prêt à mettre. Et les fameux marchés asiatiques, pareil. Surtout qu'ils suivent déjà beaucoup la PL, là-bas...
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2517
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par alex »

La LFP veut faire voter la L1 à 18 clubs en juin

La LFP veut faire voter, le 3 juin, une Ligue 1 réduite à 18 clubs dès 2022. Mais elle va devoir trouver une solution au problème des montées et des descentes.


Cette fois-ci, l'essai pourrait bien être transformé. Depuis près de deux décennies, les multiples tentatives pour ramener la Ligue 1 de 20 à 18 clubs, au gré des tempêtes vécues par le football français, ont été vaines. À chaque fois, la résistance s'organise pour éteindre les velléités de certains de sacrifier deux pensionnaires de Ligue 1 pour alléger la saison et rendre le Championnat plus compétitif.

En 2003, Frédéric Thiriez, président LFP depuis un an, avait tout fait pour revenir à 18 en L1. Il pensait même avoir convaincu, avant une assemblée générale à Marseille qui le mit en minorité (26 voix contre et 9 pour) sur ce dossier brûlant. Dix ans plus tard, il revenait à la charge. Avec un nouvel échec à la clé. Car si certains clubs ne sont pas forcément hostiles au principe d'une élite légèrement revue à la baisse, ils sont beaucoup moins partants pour acter une décision qui pourrait les toucher.

La crise sanitaire et la réforme de la Ligue des champions pourraient accélérer le processus

Mais avec la crise actuelle sans précédent qui menace la survie de nombreux clubs, conjuguée aux dates supplémentaires réquisitionnées par l'UEFA, à partir de 2024, pour sa Ligue des champions élargie à 36 équipes, l'occasion n'a jamais été aussi belle pour les partisans d'une L1 à 18. Vincent Labrune, le président de la Ligue, fait partie de ceux-là, convaincu que le football français n'a plus le choix s'il veut sortir la tête de l'eau.

Le plan est prêt, avec une échéance pour être exécuté : le 3 juin, la date aujourd'hui prévue pour l'assemblée générale de la Ligue. À cette occasion, la volonté est d'adopter ce changement de format, qui a bien moins d'opposants que dans le passé, pour une mise en route au démarrage de la saison 2022-2023.

Potentiellement quatre descentes

Pour en arriver là, il faudra, au préalable, que quatre clubs de L1 descendent en L2 contre seulement deux montées. C'est le scénario privilégié. Mais il inquiète forcément les clubs « moyens » de l'élite, qui vont vivre la peur au ventre la saison prochaine. Ils souhaiteraient donc plutôt un schéma avec trois descentes et une seule montée. Ce qui est forcément moins du goût de la L2... Une solution intermédiaire pourrait être : trois descentes plus un barragiste de la L1 vers la L2 et une montée plus un barragiste en sens inverse.

Pour être adopté, ce resserrement de l'élite doit obtenir la majorité lors de l'assemblée générale de la LFP, début juin. Les clubs de L1 ont, au total, 55 voix ; ceux de L2 en ont 35 ; les familles (joueurs, entraîneurs, arbitres...), favorables à une L1 à 18, en comptent 10 ; et la FFF, également ouverte à cette option, en a une. Aujourd'hui, la balance penche plutôt pour une petite cure d'amincissement de la L1, également souhaitée par Canal +, le diffuseur actuel, avec qui de délicates négociations sont en cours pour les trois prochaines saisons.

La position de la Ligue 2 centrale

Ensuite, il faudra savoir quelles sont les intentions de la L2, qui pourrait donc recevoir deux équipes de plus en 2022-2023. Grossir et passer à 22 ? Les clubs de cette division n'y sont pas favorables, car cela supposerait de partager en davantage de parts les maigres recettes qui s'annoncent. Rester à 20 ? C'est une possibilité, mais il faudrait alors faire descendre quatre équipes de L2 en National et avoir seulement deux montées.

La L2 pourrait prendre deux ans pour « éliminer » les deux équipes « en trop », avec trois descentes deux années de suite et seulement deux montées. Passer aussi à 18 ? La L2 n'en a pas très envie car cela supposerait six descentes (avec deux montées de National en L2). Mais elle pourrait peut-être s'y résoudre dans un souci d'uniformité (18 clubs en L1, 18 en L2 et 18 en National, ce qui est déjà le cas). Au bout du compte, mis à part si la L2 passe à 22, les deux autres possibilités (20 et 18) auraient un impact sur le National et obligeraient la LFP à obtenir une ratification de l'assemblée fédérale.

Le système des montées et descentes à déterminer

Enfin, dernier volet de ce sujet sensible : quel système de montées et de descentes adopter entre la L1 et la L2 une fois l'élite passée à 18 clubs ? Le ventre mou de la L1 ne serait pas contre l'idée d'avoir seulement deux descentes. Mais l'idée de base défendue par la Ligue est de rester, comme aujourd'hui, à deux descentes et un barrage. C'est d'ailleurs ce qui se fait en Bundesliga, le seul grand Championnat qui joue à 18.

l'équipe.fr
gored
Messages : 729
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:29
Localisation : Dijon

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par gored »

alex a écrit : jeu. 29 avr. 2021 20:42 La LFP veut faire voter la L1 à 18 clubs en juin

La LFP veut faire voter, le 3 juin, une Ligue 1 réduite à 18 clubs dès 2022. Mais elle va devoir trouver une solution au problème des montées et des descentes.


Cette fois-ci, l'essai pourrait bien être transformé. Depuis près de deux décennies, les multiples tentatives pour ramener la Ligue 1 de 20 à 18 clubs, au gré des tempêtes vécues par le football français, ont été vaines. À chaque fois, la résistance s'organise pour éteindre les velléités de certains de sacrifier deux pensionnaires de Ligue 1 pour alléger la saison et rendre le Championnat plus compétitif.

En 2003, Frédéric Thiriez, président LFP depuis un an, avait tout fait pour revenir à 18 en L1. Il pensait même avoir convaincu, avant une assemblée générale à Marseille qui le mit en minorité (26 voix contre et 9 pour) sur ce dossier brûlant. Dix ans plus tard, il revenait à la charge. Avec un nouvel échec à la clé. Car si certains clubs ne sont pas forcément hostiles au principe d'une élite légèrement revue à la baisse, ils sont beaucoup moins partants pour acter une décision qui pourrait les toucher.

La crise sanitaire et la réforme de la Ligue des champions pourraient accélérer le processus

Mais avec la crise actuelle sans précédent qui menace la survie de nombreux clubs, conjuguée aux dates supplémentaires réquisitionnées par l'UEFA, à partir de 2024, pour sa Ligue des champions élargie à 36 équipes, l'occasion n'a jamais été aussi belle pour les partisans d'une L1 à 18. Vincent Labrune, le président de la Ligue, fait partie de ceux-là, convaincu que le football français n'a plus le choix s'il veut sortir la tête de l'eau.

Le plan est prêt, avec une échéance pour être exécuté : le 3 juin, la date aujourd'hui prévue pour l'assemblée générale de la Ligue. À cette occasion, la volonté est d'adopter ce changement de format, qui a bien moins d'opposants que dans le passé, pour une mise en route au démarrage de la saison 2022-2023.

Potentiellement quatre descentes

Pour en arriver là, il faudra, au préalable, que quatre clubs de L1 descendent en L2 contre seulement deux montées. C'est le scénario privilégié. Mais il inquiète forcément les clubs « moyens » de l'élite, qui vont vivre la peur au ventre la saison prochaine. Ils souhaiteraient donc plutôt un schéma avec trois descentes et une seule montée. Ce qui est forcément moins du goût de la L2... Une solution intermédiaire pourrait être : trois descentes plus un barragiste de la L1 vers la L2 et une montée plus un barragiste en sens inverse.

Pour être adopté, ce resserrement de l'élite doit obtenir la majorité lors de l'assemblée générale de la LFP, début juin. Les clubs de L1 ont, au total, 55 voix ; ceux de L2 en ont 35 ; les familles (joueurs, entraîneurs, arbitres...), favorables à une L1 à 18, en comptent 10 ; et la FFF, également ouverte à cette option, en a une. Aujourd'hui, la balance penche plutôt pour une petite cure d'amincissement de la L1, également souhaitée par Canal +, le diffuseur actuel, avec qui de délicates négociations sont en cours pour les trois prochaines saisons.

La position de la Ligue 2 centrale

Ensuite, il faudra savoir quelles sont les intentions de la L2, qui pourrait donc recevoir deux équipes de plus en 2022-2023. Grossir et passer à 22 ? Les clubs de cette division n'y sont pas favorables, car cela supposerait de partager en davantage de parts les maigres recettes qui s'annoncent. Rester à 20 ? C'est une possibilité, mais il faudrait alors faire descendre quatre équipes de L2 en National et avoir seulement deux montées.

La L2 pourrait prendre deux ans pour « éliminer » les deux équipes « en trop », avec trois descentes deux années de suite et seulement deux montées. Passer aussi à 18 ? La L2 n'en a pas très envie car cela supposerait six descentes (avec deux montées de National en L2). Mais elle pourrait peut-être s'y résoudre dans un souci d'uniformité (18 clubs en L1, 18 en L2 et 18 en National, ce qui est déjà le cas). Au bout du compte, mis à part si la L2 passe à 22, les deux autres possibilités (20 et 18) auraient un impact sur le National et obligeraient la LFP à obtenir une ratification de l'assemblée fédérale.

Le système des montées et descentes à déterminer

Enfin, dernier volet de ce sujet sensible : quel système de montées et de descentes adopter entre la L1 et la L2 une fois l'élite passée à 18 clubs ? Le ventre mou de la L1 ne serait pas contre l'idée d'avoir seulement deux descentes. Mais l'idée de base défendue par la Ligue est de rester, comme aujourd'hui, à deux descentes et un barrage. C'est d'ailleurs ce qui se fait en Bundesliga, le seul grand Championnat qui joue à 18.

l'équipe.fr
je l'avais dis pour que cette réforme à la con passe, il faudra soit quatre descentes pour deux montées, ou deux descentes aucune montée la première année.
ça les gros clubs s'en...
Et ça sera pareil en L2, si cette saison y'avait quatre descentes, des clubs comme Guingamp ou Caen pourraient descendre.
Likoma
Messages : 1172
Inscription : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [INSTANCES] LFP, FFF, UEFA, FIFA

Message par Likoma »

La FIFA met les pieds dans le plat concernant les transferts deux clubs français (Angers et le PFC ) concernés avec des sanctions à la clé (interdictions de recrutement ) !

https://www.footmercato.net/a5213349607 ... ar-la-fifa
Répondre