[FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Actualités du football local, national, européen et international
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2670
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par alex »

match en retard : Nîmes Olympique 1-0 FC Lorient

Le Nîmes Olympique et le FC Lorient rattrapaient leur match en retard de la 21e journée de Ligue 1. Malchanceux, les Merlus ont trouvé les montants sur une frappe lointaine de Julien Laporte en première période, puis sur une tête de Terem Moffi en seconde. Mais alors que Lorient semblait avoir pris l'ascendant, les Crocos ont obtenu un corner, Andreaw Gravillon a touché le balllon de la main, et Renaud Ripart a transformé le penalty victorieux.

Troisième victoire consécutive pour Nîmes, qui sort de la zone de relégation ! À l'inverse, Lorient glisse à la 19e place.

Image
boubou21
Messages : 129
Inscription : mar. 11 août 2020 21:31

[27e journée] Dijon FCO - Paris-Saint-Germain

Message par boubou21 »

rien a voir mais nimes gagne contre lorient
et quand je vois ce que nimes a proposer comme jeu.....
Avatar de l’utilisateur
Baduld
Messages : 1470
Inscription : mar. 30 juil. 2019 14:28

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par Baduld »

Nimes a fait ce qu'on a été incapable de faire quand on était dans dans le mieux, enchainer une série de victoires.
Lorient est quand même mal-payé pour ce match avec leur 2 poteaux.
Supporteur inconditionnel du DFCO pour le meilleur et pour le pire :ghee: .
boubou21
Messages : 129
Inscription : mar. 11 août 2020 21:31

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par boubou21 »

oui c est vrai mal payer lorient
et nimes est sur une bonne dynamique mais bon
ils sont pas encore sauver :langue2:
Likoma
Messages : 1179
Inscription : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par Likoma »

Ah la victoire à 3 points ça te bouste d'un coup , pas contre viser le match nul ça paye pas ! ::d
RC4

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par RC4 »

Ce dimanche 28/2, 9 points de retard sur l'avant dernier, autant dire que c'est râpé pour le maintien, mais ça, on le savait déjà...
Likoma
Messages : 1179
Inscription : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par Likoma »

RC4 a écrit : dim. 28 févr. 2021 17:17 Ce dimanche 28/2, 9 points de retard sur l'avant dernier, autant dire que c'est râpé pour le maintien, mais ça, on le savait déjà...
Maintenant inutile d'y croire, il faut regarder qui va descendre avec nous , la bataille pour le maintien se joue devant nous !
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2670
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par alex »

27ème journée
RESULTATS

Image

footnational.com


CLASSEMENT

Image

footnational.com
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2670
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par alex »

28ème journée
RESULTATS

Image

footnational.com


CLASSEMENT

Image

footnational.com
Avatar de l’utilisateur
baleine21
Messages : 555
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:54

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par baleine21 »

Une petite compilation chansons des sup nantais pour le « après «  Raymond.
Piqué sur le fofo de l’AJA. Ils sont contents les Sups Auxerrois de nous retrouver 😁

https://mobile.twitter.com/WinamaxSport ... 8177266690

Je trouve cela rigolo
Clap de fin pour la L1. L2 nous revoilou :langue1:
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2670
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par alex »

29ème journée
RESULTATS

Image

footnational.com


CLASSEMENT

Image

footnational.com
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2670
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par alex »

Salaires de la Ligue 1 : Pochettino (PSG) au-dessus du lot, Kovac (ASM) et Sampaoli (OM) sur le podium

L'entraîneur argentin du Paris-SG approche le million d'euros de salaire mensuel, soit 50 % de plus que son prédécesseur, Thomas Tuchel.


Il y a un an, Thomas Tuchel dominait ce classement avec un salaire de 625 000 € par mois. Cette saison, Mauricio Pochettino le survole avec 940 000 €, ce qui en fait le sixième salaire du vestiaire du Paris-SG, derrière Neymar, Mbappé, Verratti, Di Maria et Navas. Il fallait au moins ça pour le convaincre de signer à Paris un contrat de courte durée (jusqu'en juin 2022), assorti d'une année en option.

L'Argentin, qui gagnait 10 M€ par an à Tottenham, dont il a été limogé en novembre 2019, gagne donc 50 % de plus que Tuchel, renvoyé en décembre. Et pratiquement deux fois et demie plus que les deux entraîneurs de Ligue 1 qui le suivent de loin.

L'AS Monaco payait très bien Leonardo Jardim (330 000 € par mois), un peu moins Robert Moreno (280 000 €), mais Niko Kovac est encore un cran au-dessus. Il a dirigé le Bayern et, là aussi, l'ASM a dû mettre le prix : les 400 000 € mensuels qu'il touche en Principauté sont exonérés d'impôts en sa qualité de ressortissant étranger.

Garcia, l'entraîneur français le mieux rémunéré

Troisième de ce classement, l'Argentin Jorge Sampaoli (300 000 €), qui arrive de l'Atlético Mineiro, au Brésil, et gagnera moins à l'OM que son prédécesseur André Villas-Boas (400 000 €), parti en février. Rudi Garcia était cinquième en 2020, il gagne une place avec un salaire de 280 000 € à l'OL, dans un top 5 dont a disparu Paulo Sousa, l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Le Portugais émargeait à 280 000 € par mois en Gironde, ce qui est loin d'être le cas de Jean-Louis Gasset (67 ans), lequel finit malgré tout sa carrière d'entraîneur sur un joli contrat : 120 000 € par mois.

Garcia est l'entraîneur français le mieux rémunéré devant Claude Puel. L'entraîneur et manager général des Verts était en position de force lorsqu'il a signé en octobre 2019 un contrat de trente-deux mois, jusqu'en juin 2022, faisant de lui le 5e entraîneur le mieux payé du pays.

Patrick Vieira était 6e l'an passé avec un salaire de 225 000 € à l'OGC Nice. Limogé en décembre 2020, il a été remplacé par l'helvéto-roumain Adrian Ursea, lequel a fait faire de grosses économies au Gym : avec 35 000 € par mois, le coach niçois se classe 17e.

C'est « peu » mais c'est toujours plus que Franck Haise (27 000€), l'entraîneur du RC Lens, auteur d'une saison impeccable et inattendue. Il n'avait jamais eu de poste en L1 avant cette saison et ce qu'il réalise devrait lui permettre de changer prochainement de catégorie, comme l'avait fait avant lui Julien Stephan, à Rennes.

Avant de démissionner de son poste au Stade Rennais, début mars, Stephan avait fait une belle bascule, passant au gré de ses succès de 60 000 € à 110 000 €. Mais c'est pour un montant supérieur (150 000 €) que Bruno Genesio a pris sa place. Ce dernier a entraîné Lyon, il sortait d'un beau contrat en Chine, il est un nom, Rennes est devenu un gros club de L1 et doit s'aligner sur les meilleurs.

Pelissier a baissé ses émoluments de 20 % jusqu'en fin de saison

Lié jusqu'en 2022 au LOSC, qu'il a emmené en C1 puis en C3, Christophe Galtier (180 000 €) a changé de dimension et récoltera - à Lille ou ailleurs - les fruits de sa réussite dans le prochain contrat qu'il signera. À force de prolonger le sien avec Strasbourg, une saison après l'autre,

Thierry Laurey monte dans la hiérarchie et atteint cette saison le top 10 avec 85 000 € par mois, juste derrière Antoine Kombouaré, dont le salaire s'inscrit dans les standards nantais. Il est à 100 000 €, Christian Gourcuff était à 90 000€, et Raymond Domenech avant lui probablement aussi dans ces eaux-là.

À Lorient, Christophe Pelissier émarge normalement à 70 000 € mais il a accepté de baisser son salaire et ne touchera que 55 000 € jusqu'à la fin de la saison. Enfin, les 7 000 € par mois de Pascal Plancque, très en dessous du minimum stipulé par la charte du football (17 920€), s'expliquent par son statut d'intérimaire (voir ci-dessous).

À noter enfin que le salaire moyen de l'entraîneur de L1 a légèrement augmenté : il était de 153 000 € en 2020, il est cette année de 162 000€. Et Pochettino y est pour beaucoup...

Pourquoi Plancque est sous le plancher

Quand Pascal Plancque (57 ans) a été contacté par Reda Hammache début janvier pour devenir l'adjoint de Jérôme Arpinon, il était libre depuis un an et son départ de Niort (L2). Pas motivé par l'argent, bien payé comme assistant de Claude Puel à Southampton (2016-2017) et Leicester (2017-2018), il s'était alors contenté du « petit » salaire de numéro 2 qui lui était proposé par le NO jusqu'en juin 2022. Les joueurs l'adorent et adhèrent immédiatement : l'ancien directeur du centre de formation de Lens prend de l'importance. Il remplace finalement Jérôme Arpinon en février, un mois seulement après son arrivée, non sans avoir d'abord refusé le poste. Mais il conserve son salaire d'adjoint, trois fois moins élevé que le minimum stipulé par la charte du football professionnel (17 920 € brut par mois). En effet, il possède pour le moment le statut d'intérimaire, son prédécesseur étant seulement mis à pied à titre conservatoire. Tant que le licenciement d'Arpinon n'est pas officiel, le NO n'a pas à augmenter Pascal Plancque.

l'équipe.fr
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2670
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par alex »

La DNCG crispe les clubs en ouvrant la porte à un championnat réduit

Un courrier du gendarme financier du foot pro a eu le don d'agacer une grande partie des dirigeants. En creux, certains y voient une étape vers la baisse du nombre d'équipes en L1.


On pourrait l'appeler le courrier de la discorde. Tous les clubs ont reçu, mardi, une lettre de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) de la Ligue de football professionnel signée de son président, Jean-Marc Mickeler. Elle est depuis largement commentée sur les groupes whatsapp des dirigeants et c'est peu dire qu'elle n'a pas du tout été bien reçue par une grande partie des clubs.

Dans sa missive de deux pages, que L'Équipe a pu consulter, le patron du gendarme financier anticipe que la plupart des clubs « verront leurs fonds propres fortement grevés en fin de saison et/ou connaîtront des difficultés de trésorerie avérées. » Pour y remédier et surtout faire en sorte qu'aucun club qui débuterait la prochaine saison ne puisse la terminer, au risque de créer des problèmes d'équité, la DNCG exige de nouvelles garanties.

Et c'est là que beaucoup tiquent. « Au cas où le budget pour 2021-2022 ferait ressortir un déficit d'exploitation qui, à défaut de fonds propres suffisants au 30 juin 2021, serait couvert par des prévisions de plus-values sur mutations de joueurs, des apports d'actionnaires d'un montant équivalent devront être réalisés en début de saison en comptes courants bloqués et/ou en capital afin de sécuriser la situation de votre club », écrit la DNCG dont le courrier ne ferait pas l'unanimité en interne. Sous-entendu, les recettes liées au mercato ne seront pas comptabilisées sans un engagement de l'actionnaire. Et la menace de relégation est clairement stipulée.

Un agenda caché ?

« C'est une grosse maladresse. Les clubs sont en grande difficulté et au lieu de leur témoigner de l'empathie, on leur tape encore sur la tête, regrette Claude Michy, le patron de l'UCPF, l'un des deux syndicats de clubs amenés à être remplacé par un syndicat unique prochainement. Chacun doit rester à sa place et faire preuve de discrétion. Il aurait été mieux de parler aux clubs avant de leur envoyer cette lettre. »

« C'est à croire que la DNCG veut la mort de certains clubs », pense même un autre dirigeant. En creux, certains soupçonnent que derrière cette lettre se cache la volonté de changer le format des compétitions en passant à 18 ou 16 clubs en L1. Des clubs étudient d'ores et déjà la valeur juridique du projet de la DNCG. Vincent Labrune, dans un entretien au JDD, avait évoqué cette idée. Jean-Michel Aulas y est favorable, le PSG aussi. « En AG, il faut 50 % des voix pour obtenir cette réforme or, cela ne semble pas possible, donc certains comptent sur la mort naturelle de clubs avec cette crise », pense un président qui veut rester à 20.

Jean-Pierre Caillot, le patron du collège de L1, tient un discours d'apaisement même s'il ne cache pas que plusieurs de ses collègues sont contrariés. « Il s'agit de réactions épidermiques, confie le boss de Reims. La DNCG est dans son rôle. Il ne faut pas accorder, selon moi, trop d'importance à ce courrier car il y a beaucoup d'incertitudes sur nos recettes futures (droits télé, billetterie) donc on ne sait pas trop vers quoi on se dirige pour la saison prochaine. » Le gouvernement s'est engagé à ce qu'il n'y ait pas de faillite de clubs.

l'équipe.fr
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 2670
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] Ligue 1, saison 2020-2021

Message par alex »

30ème journée
RESULTATS

Image

footnational.com


CLASSEMENT

Image

footnational.com
boubou21
Messages : 129
Inscription : mar. 11 août 2020 21:31

[30e journée] Dijon FCO - Stade de Reims, 0-1

Message par boubou21 »

et je sais ou mettre mon message mais bravo
a nimes il lache rien rien battre lille chez eux
bravo :super:
Répondre