[FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Actualités du football local, national, européen et international
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

[FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

Image

CHAMPIONNAT DE NATIONAL 1

Saison 2021-2022

Liste des clubs

Image


En cas d'égalité de points au classement, les équipes sont départagés selon les critères suivants :
1. Résultats des faces-à-faces
2. Différence de buts particulières (lors des faces-à-faces)
3. Différence de buts générale
4. Nombre de buts marqués
5. Fair-play
6. Tirage au sort

À l'issue des 34 journées du championnat selon le classement :
- Les équipes classées de la 1re à la 2e place sont promues en Ligue 2.
- L'équipe classée 3e doit disputer un match de barrage contre le 18e de Ligue 2.
- Les équipes classées de la 4e à la 14e place participeront à nouveau au Championnat de National 1.
- Les équipes classées de la 15e à 18e place sont reléguées en National 2.



Localisation des clubs

Image


Calendrier générale des compétitions

https://media.fff.fr/uploads/files/c2af ... dc35c1.pdf


Calendrier du National 1

https://media.fff.fr/uploads/files/dc55 ... 07074c.pdf

1re journée : vendredi 6 août
34e journée : vendredi 13 mai

Les matchs aller et retour des Barrages Ligue 2 / National 1 auront lieu les mercredi 24 mai 2022 et dimanche 29 mai 2022.


Retransmission TV

VENDREDI 19 h : 8 matchs sur https://ffftv.fff.fr/63-national.html
LUNDI 18 h 45 : 1 match sur Canal + Sport + 3 multiplex (J 18, J 33 et J 34) sur Canal + Sport


Résumés vidéo

Les résumés vidéos de tous les matchs de chaque journée de National 1 :
=> http://www.foot-national.com/videos-national.html
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

N1 : la date de la reprise du championnat est connue

Les clubs de National 1 sont désormais fixés concernant la date de la reprise du championnat 2021-2022. Une reprise qui aura lieu le vendredi 6 août 2021 avec une première journée qui s'annonce intense. Alors que pour l'heure, on ne sait pas encore si les quatre relégués de la saison seront encore présents (Bastia-Borgo, Boulogne, Créteil et le SC Lyon) ou non, on sait au moins que cette première journée se déroule le 6 août, avec la Berrichonne de Châteauroux et Chambly qui vont repartir à zéro, après avoir été relégués de Ligue 2 au terme de cette saison.

Le calendrier connu le 15 juillet

Le calendrier de cette saison 2021-2022 devrait être connu le 15 juillet prochain, avec les 34 journées qui seront dévoilées. Ce qui est sûr, c'est qu'après la belle saison 2020-2021, on a hâte que la prochaine débute au plus vite. Mais avant ça, il y aura la période du mercato estival pour les clubs afin de parfaire au mieux les effectifs en vue de ce prochain exercice.

footnational.com
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

National 1 : ce que devrait décider la FFF pour les montées et les descentes

Le comex de la FFF va enfin trancher la semaine prochaine pour les montées et descentes.


Le casse-tête des montées et descentes entre le National 1 et 2 est proche de son terme, trois mois et demi après la décision de la FFF d'acter une saison blanche pour le football amateur (y compris pour le National 2 mais la décision a été prise plus tard pour ces divisions). Le Comex de la FFF va se réunir mardi 13 juillet et selon Le Parisien, la fédé va acter une montée et une descente pour les divisions concernée

Depuis des mois, la question se posait de savoir comment allaient se répartir les montées et les descentes entre les divisions. Les quatre derniers de National 1 Boulogne (15e), Bastia-Borgo (16e), Créteil (17e) et le SC Lyon (18e et dernier, redevenu "Lyon-La Duchère" ensuite) sont sportivement relégués. Le règlement devrait pourtant repêcher les trois premiers. Etant donné que la saison blanche été décrétée pour le National 2, aucun club ne doit monter en National 1. Mais le règlement précise aussi que le dernier ne peut être repêché.

Le Puy Foot repêché ?

Si trois des quatre relégués de National peuvent être repêchés, le règlement devrait repêcher une autre équipe : le 15e et premier relégable de la saison précédente. Ainsi, le Puy Foot serait "promu" à la place de Lyon-La Duchère.

Décision le 13 juillet.

footnational
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

Finalement, ça sera Sedan qui sera repêché pour la saison prochaine

Le Comex de la Fédération Française de Football aurait décidé de repêcher le CS Sedan Ardennes pour la saison prochaine en National 1.


Le Comex de la Fédération Française de Football se tient ce mardi 13 juillet et comme l'indique le journaliste du Parisien Laurent Pruneta, le SC Sedan Ardennes, pensionnaire de National 2 la saison dernière, aurait été repêché durant ce Comex et devrait donc évoluer en National 1 pour la saison 2021-2022. Il faudra attendre l'officialisation et le procès-verbal de ce Comex mais la décision de repêcher Sedan en N1 devrait faire beaucoup parler si elle est officielle.

footnational.com



Drôle de décision. On dirait que c'est complètement arbitraire, au hasard... C'est complètement ridicule.
Avatar de l’utilisateur
Mika71
Administrateur du site
Messages : 974
Inscription : mer. 17 juil. 2019 08:27
Localisation : Bresse

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par Mika71 »

Pourquoi Sedan et pas un autre ??

C'est bien de balancer ça, mais encore faut-il argumenter...
Mais ça... En France, on ne sait pas faire. :] :]
Lingon's au centre !!!
gored
Messages : 890
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:29
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par gored »

Mika71 a écrit : mer. 14 juil. 2021 01:35 Pourquoi Sedan et pas un autre ??

C'est bien de balancer ça, mais encore faut-il argumenter...
Mais ça... En France, on ne sait pas faire. :] :]
c'est vrai que ça aurait pu être Le-Mans, Orléans, Red-Stars...
RonyBear
Messages : 101
Inscription : dim. 18 avr. 2021 20:25

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par RonyBear »

D' après L'équipe, ont été repêchés en National et en D1 féminine les clubs les mieux classés sur les derniers classements officiellement reconnus(soit ceux de la saison 2019-2020, il n' y a pas eu assez de matches en 2020-2021 ).
Ceci pour remplacer les derniers de la saison 2020-2021, le règlement de la fédé interdisant le repêchage du dernier d 'un championnat (alors que les avant derniers ont pu l' être).
Avatar de l’utilisateur
Mika71
Administrateur du site
Messages : 974
Inscription : mer. 17 juil. 2019 08:27
Localisation : Bresse

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par Mika71 »

gored a écrit : mer. 14 juil. 2021 02:20
Mika71 a écrit : mer. 14 juil. 2021 01:35 Pourquoi Sedan et pas un autre ??

C'est bien de balancer ça, mais encore faut-il argumenter...
Mais ça... En France, on ne sait pas faire. :] :]
c'est vrai que ça aurait pu être Le-Mans, Orléans, Red-Stars...
Ils sont déjà en N1...
Lingon's au centre !!!
gored
Messages : 890
Inscription : mar. 30 juil. 2019 16:29
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par gored »

Mika71 a écrit : mer. 14 juil. 2021 10:24
gored a écrit : mer. 14 juil. 2021 02:20
Mika71 a écrit : mer. 14 juil. 2021 01:35 Pourquoi Sedan et pas un autre ??

C'est bien de balancer ça, mais encore faut-il argumenter...
Mais ça... En France, on ne sait pas faire. :] :]
c'est vrai que ça aurait pu être Le-Mans, Orléans, Red-Stars...
Ils sont déjà en N1...
Oui avant pour moi lol
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

Avatar de l’utilisateur
Chad la moutarde
Messages : 1847
Inscription : mar. 30 juil. 2019 22:44
Localisation : Devant Netflix

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par Chad la moutarde »

Mika71 a écrit : mer. 14 juil. 2021 01:35 Pourquoi Sedan et pas un autre ??

C'est bien de balancer ça, mais encore faut-il argumenter...
Mais ça... En France, on ne sait pas faire. :] :]


Ce n'est pas arbitraire mais dans la loi, il est obligé d'y avoir 1 relégué minimum et 1 promu minimum. Le relégué fut la lanterne rouge et le promu est le mieux classé des relégués de la saison d'avant.

On est d'accord que c'est tiré par les cheveux mais ça n'est pas fait au hasard.
Avatar de l’utilisateur
Mika71
Administrateur du site
Messages : 974
Inscription : mer. 17 juil. 2019 08:27
Localisation : Bresse

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par Mika71 »

Chad la moutarde a écrit : lun. 19 juil. 2021 14:13
Mika71 a écrit : mer. 14 juil. 2021 01:35 Pourquoi Sedan et pas un autre ??

C'est bien de balancer ça, mais encore faut-il argumenter...
Mais ça... En France, on ne sait pas faire. :] :]


Ce n'est pas arbitraire mais dans la loi, il est obligé d'y avoir 1 relégué minimum et 1 promu minimum. Le relégué fut la lanterne rouge et le promu est le mieux classé des relégués de la saison d'avant.

On est d'accord que c'est tiré par les cheveux mais ça n'est pas fait au hasard.
Pour raison exceptionnelle, ils avaient la possibilité d'y faire sauter...
La saison dernière, pour le classement, il y avait aucune règle mentionnant le classement par moyenne de point. :langue2: :langue2:
Lingon's au centre !!!
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

LB Châteauroux considéré comme le « PSG » de la division

Alors que la saison 2021-2022 de National démarre ce vendredi soir, Châteauroux, fort de son actionnaire majoritaire saoudien, fait office de grand favori. Mais attention aux clubs historiques, comme Laval ou le Red Star.


Reléguée de Ligue 2, la Berrichonne se donne les moyens pour prendre l'ascenseur sans tarder. Alors que la saison commence ce vendredi soir, Châteauroux apparaît même à plusieurs acteurs du Championnat comme « le PSG du National ». Grâce à son nouvel actionnaire majoritaire, le groupe d'origine saoudienne United World, le club du président Michel Denisot présente le plus gros budget de la division (7 M€).

Et avec l'arrivée, entre autres, de l'attaquant Nolan Roux (ex-Nîmes), le mercato a agrandi la pancarte de favori. « Mais ce n'est pas rassurant, tempère dans un sourire Patrick Trotignon, le directeur général du club. C'est dangereux d'être une cible. Bien sûr, il faut être capable d'assumer notre statut, mais on ne se prendra pas non plus pour ce que nous ne sommes pas. »

Alors qu'il se murmure que les salaires proposés par la « Berri » sont sans commune mesure avec ceux de leurs adversaires, Trotignon, là encore, calme le jeu : « Oui, les investisseurs nous permettent d'avoir une vie confortable. Mais attention, ce n'est pas non plus "open bar" ou "no limit". Notre objectif est la montée, on ne s'en cache pas, mais ça ne va pas être facile. »

Enfin plus de buts à Laval ?

Pour concurrencer le club entraîné par Marco Simone, les prétendants ne manqueront pas. Si Chambly, l'autre relégué, pourrait vivre une saison de transition, Laval (12e la saison passée) est très attendu, après les arrivées de Jimmy Roye et d'une ligne d'attaque jugée intéressante (Durbant, Da Silva). Il faudra aussi compter sur le Red Star (7e en mai) de Cheikh N'Doye, Le Mans (4e) et son nouvel entraîneur, l'ancien défenseur lyonnais Cris, ou encore Bourg-en-Bresse (9e).

Villefranche et Concarneau prudents

Il restera donc peu de places pour jouer les trouble-fêtes, comme Quevilly-Rouen la saison passée (2e). Hervé Della Maggiore, l'entraîneur de Villefranche-sur-Saône, estime que sa formation n'est « pas programmée » pour faire aussi bien qu'en mai (barragiste), et Stéphane Le Mignan, coach de Concarneau, 5e lors du dernier exercice, partage cette sensation : « Ce sera dur. Il y a une vraie cassure au niveau des moyens financiers, on le sent. » Les plus petits budgets - Bastia-Borgo et Sète - seront donc en danger. Et à Sedan, promu surprise (voir par ailleurs), un maintien constituerait déjà une belle performance.

On y verra peut-être un petit peu plus clair dès ce vendredi soir, avec une nouveauté : les cinq changements sont désormais autorisés (pour 16 joueurs sur la feuille de match). Une donnée qui pourrait, elle aussi, favoriser les clubs aux plus gros effectifs.

Avec trois repêchés et un heureux

À l'issue de la saison dernière, la Fédération a décidé de repêcher les relégables de National qui pouvaient l'être réglementairement (Boulogne-sur-Mer, Bastia-Borgo et Créteil, mais pas le dernier, le SC Lyon) et de faire accéder le club de N2 le mieux classé en 2019-2020 : Sedan.

l'équipe.fr
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

National 1 : les 18 clubs à la loupe

Le National reprend ce vendredi soir, avec Châteauroux en favori. Mais les candidats à la montée sont nombreux. Tour d'horizon des forces en présence.


On prévient nos lecteurs : avancer des pronostics au début d'une saison de National est un exercice risqué. La saison dernière l'a encore rappelé : ils étaient peu à imaginer voir Quevilly-Rouen Métropole (QRM) se hisser en Ligue 2, et peu, aussi, à penser que Lyon - La Duchère pourrait terminer à la dernière place avec l'un des plus beaux budgets de la division. Plutôt que des prédictions pour la saison à venir, nous vous proposons donc un tour d'horizon des 18 candidats sur la ligne de départ, alors que le Championnat de troisième division démarre ce vendredi soir.

Ils sont attendus pour jouer les premiers rôles

Bourg-en-Bresse. Cela fait plusieurs années qu'on nous annonce que Bourg a tout pour jouer les premiers rôles, mais à l'arrivée, le bilan est souvent décevant (14e, 6e et 9e depuis la descente de Ligue 2). Cet exercice 2021-2022 ne déroge pourtant pas à la règle. Avec Alain Pochat à leur tête, les Bressans sont à nouveau cités pour figurer parmi les favoris. Thibault Jacques, Anthony Soubervie et Joachim Eickmayer arrivent de Chambly, le métronome Matthieu Ezikian (La Duchère) a également signé, et le meilleur joueur de Villefranche, Maxime Blanc, a rejoint son ancien entraîneur. La plupart des postes ayant été doublés, on se dit que cela pourrait enfin être la bonne année pour le FCBBP.

Châteauroux. C'est LE favori de la saison. Le « PSG du National », selon certains dires. Reléguée de Ligue 2, la Berrichonne souhaite remonter au plus vite et elle se donne les moyens de ses ambitions, avec un budget de 7 M€ et un recrutement offensif, avec Nolan Roux (Nîmes), Kevin Fortuné (Auxerre) et Thomas Robinet (Laval). Le directeur général, Patrick Trotignon, l'assure : « Il faut être capable d'assumer notre statut, mais on ne se prendra pas non plus pour ce que nous ne sommes pas. » Pour mener à bien cette mission, c'est Marco Simone qui reste aux commandes l'équipe.

Laval. Le club phare de la Mayenne entame sa cinquième saison en National mais la donne semble claire : il souhaite s'en extirper par le haut à l'issue de la saison. Laurent Lairy, président depuis le mois de mars, a confirmé Olivier Frapolli au poste d'entraîneur cet été et les Tangos ont frappé fort sur le marché en attirant notamment Jimmy Roye (Red Star) ainsi que les attaquants Geoffray Durbant (Bastia-Borgo) et Sébastien Da Silva (SC Bastia). De quoi ressusciter les fameux « buts à Laval » ? Il le faudra nécessairement, car les Mayennais ont perdu trop de points la saison passée à la maison (23 points engrangés, seuls Boulogne et La Duchère avaient fait moins bien).

Le Mans. Après avoir échoué à la quatrième place la saison passée, les Sarthois se sont séparés de leur entraîneur, Didier Ollé-Nicolle. C'est Cris, l'ancien international brésilien et défenseur de Lyon, qui lui a succédé. Ce frais détenteur du brevet d'entraîneur professionnel de football (BEPF) a laissé de bons souvenirs au Grand ouest association lyonnaise (GOAL) FC (N2) au niveau des principes de jeu et il disposera encore d'un effectif de haut niveau, avec le latéral gauche Hugo Vargas (Saint-Brieuc) ou le milieu Loïc Damour (Hearts, ECO) en têtes d'affiche. Mais l'effectif manceau est globalement jeune, Billal Brahimi, révélation de la saison dernière, est retourné à Reims, et Hamza Hafidi, l'un des leaders techniques, s'est blessé pendant la préparation. Le Mans part donc d'un peu plus loin.

Orléans. Habituée du National, l'USO est encore attendue pour jouer un haut de tableau. La sixième place obtenue la saison dernière légitime les ambitions du club du Loiret, désormais emmené par Xavier Collin, ancien entraîneur d'Épinal réputé exigeant. La clé de la réussite résidera surtout dans la capacité du club à remplacer Gaëtan Perrin. Auteur de 13 buts et 9 passes décisives la saison passée, l'attaquant a rejoint Auxerre (Ligue 2) à l'intersaison. Timothé Nkada, prêté par Reims, pourrait être l'une des bonnes surprises pour lui succéder.

Red Star. Comme à Châteauroux, on ne se cache pas vraiment au Red Star. Les moyens sont moindres, bien sûr, mais le club francilien semble enfin avoir le vent dans le dos. Les travaux du stade Bauer ont commencé (livraison attendue pour 2024), une pelouse naturelle a remplacé le vieux synthétique honni par les joueurs et les supporters, et le club est enfin doté d'un centre d'entraînement à la hauteur de ses ambitions, à Marville (La Courneuve). Le coach Vincent Bordot a prolongé, Habib Beye arrive en tant qu'adjoint pour l'épauler, et le roc Cheikh N'Doye est toujours là pour guider ses partenaires. Le club du 93 paraît donc bien armé pour monter, ce qui lui permettrait au passage de conserver son statut pro.

Ils peuvent jouer un rôle d'outsider

Boulogne-sur-Mer. On nous l'a confié à plusieurs reprises : il faudra se méfier de Boulogne-sur-Mer cette saison. Vu de l'extérieur, on imagine de toute façon assez mal le club de la Côte d'Opale revivre un exercice aussi pénible que le précédent (15e), et si l'on se fie aux mouvements de l'été, la cohérence semble de mise. Simon Pontdemé (Chambly) arrive notamment dans les buts. Sur le banc, Laurent Guyot étant parti à Annecy, Boulogne s'appuiera sur Éric Chelle, qui paraît, aux premiers dires, avoir instauré une certaine discipline. L'ancien défenseur de Lens et de Valenciennes entraînait auparavant à Martigues, où il est resté quatre ans.

Chambly. C'est, avec Châteauroux, l'autre relégué de Ligue 2. Pourtant, les ambitions ne seront pas les mêmes à Chambly. Avec 21 départs cet été et seulement 6 éléments conservés, on se dirige plutôt vers ce que l'on appelle communément une saison de transition. Cela ne veut pas dire pour autant que la performance ne sera pas au rendez-vous, car des garçons comme Martin Sourzac (Nancy), Samed Kilic, Grégory Berthier (ex-Auxerre), ou Ambroise Gboho (ex-Les Herbiers) vont tout de même relever le challenge du FCCO. Point positif, par ailleurs : après deux ans d'exil, le club de la famille Luzi va retrouver son stade des Marais. Et la nouvelle enceinte, prête à 90 %, devrait être opérationnelle assez rapidement.

Cholet. Le SOC commence à s'installer puisqu'il entame sa cinquième saison d'affilée à cet échelon. À l'instar de Bourg-en-Bresse, Cholet est souvent cité comme outsider, mais il manque toujours un petit quelque chose à l'heure du bilan. La venue au poste d'entraîneur de Richard Déziré, rompu aux joutes du National, est de nature à rassurer, de même que celle de l'attaquant Vincent Créhin, qui fut un temps le chouchou des supporters du Mans. Mais pour espérer une heureuse surprise, il faudra, entre autres, bien négocier le départ d'Anthony Mandrea (retour de prêt à Angers), élu meilleur gardien la saison dernière. Pour lui succéder, la mission a été confiée à Nicolas Kocik, prêté par Valenciennes.

Concarneau. « On se dit qu'on a mis la barre très haut la saison dernière en finissant cinquième, et que cela sera dur de faire aussi bien. » Stéphane Le Mignan, l'entraîneur des Thoniers, reconnaît que sa formation n'est pas forcément outillée pour jouer à nouveau les premiers rôles cette saison. Il a même pu constater cet été que certains clubs de National 2 pouvaient être plus attractifs financièrement. Toutefois, si l'on excepte quelques départs, dont celui de Corentin Jacob à Rodez (L2), son effectif ne s'est pas complètement affaibli. Des joueurs expérimentés comme Guillaume Janez, Tristan Boubaya, Thibault Sinquin ou Fahd El Khoumisti sont toujours présents. Cette relative stabilité devrait permettre à Concarneau de démarrer avec quelques certitudes.

Villefranche-sur-Saône. Peuvent-ils refaire le coup ? Alors qu'on ne les attendait pas, les Caladois ont fini fort au printemps dernier, accrochant même le barrage d'accession, finalement perdu contre Niort (3-1 ; 0-2). Depuis, le meilleur joueur de l'équipe, Maxime Blanc, est parti (à Bourg), Désiré Segbe Azankpo aussi (à Dunkerque, L2), alors Hervé Della Maggiore, l'entraîneur, l'affirme : « On aborde ce Championnat avec beaucoup d'humilité. On n'est pas programmés pour rejouer ce barrage parce qu'on a un effectif peu pléthorique. Par contre, on a quasiment fini notre recrutement et on a des joueurs avec de l'expérience qui ne s'affolent pas. » Et le système en 3-5-2, bien identifié, est toujours coriace à contrecarrer. Même s'il ne se mêle pas forcément au bal des favoris, le FCVB devrait tout de même pouvoir postuler à une place en milieu de tableau.

Ils vont chercher à se maintenir au plus vite

Annecy. Relégable quasiment toute la saison dernière, et finalement 14e, le promu haut-savoyard avait souffert. Annecy aborde donc ce nouvel exercice avec l'ambition de moins trembler. Pour y parvenir, le nouvel entraîneur, Laurent Guyot, avait notamment une exigence : travailler avec un groupe moins quantitatif que la saison passée (près de 35 éléments). Il y est parvenu puisqu'il va démarrer la saison avec environ 25 joueurs. Parmi eux, on sera curieux d'observer Alexy Bosetti, ancien attaquant de Nice (28 ans) qui s'est refait une santé au Puy (N2).

Avranches. Avec Boulogne-sur-Mer, pensionnaire du National depuis 2012, Avranches est l'un des « doyens » de la division. Le club entame son huitième exercice de rang à ce niveau et il connaît donc la difficulté de la mission. Néanmoins, la préparation a été contrariée par des cas de Covid, le recrutement n'a pas été clinquant et le prometteur Azzedine Ounahi est parti poursuivre sa progression à Angers. Afin de vivre une saison sereine, il faudra donc que la « patte » Reculeau fasse encore effet. Le technicien est reconnu depuis des années pour sa capacité à bien faire jouer ses équipes.

Bastia-Borgo. Seizième la saison dernière, le FCBB avait terminé avec la pire défense du Championnat (49 buts encaissés). Et l'exercice à venir n'invite pas non plus à l'optimisme concernant le club corse. Albert Cartier, arrivé en mars, a notamment perdu Geoffray Durbant (9 buts, 4 passes décisives, parti à Laval) et surtout Wilson Isidor (16 buts, de retour de prêt à Monaco), élu révélation du Championnat au printemps. Le duo était impliqué sur plus de deux tiers des réalisations du club en 2021-2022. À moins d'un nouveau miracle, il paraît difficile d'ambitionner autre chose qu'un maintien.

Créteil. Comme Bastia-Borgo et Boulogne-sur-Mer, les Béliers, qui avaient terminé 17es, ont été repêchés. Devant, Kévin Farade, apprécié par les supporters, est resté. Et le directeur sportif, Rui Pataca, avait anticipé de nombreuses arrivées, comme celle du milieu Sébastien Flochon (Chambly). Néanmoins, l'effectif ayant été grandement renouvelé, il sera a priori difficile de prétendre à autre chose que le maintien. Signe encourageant : le contenu des matches de préparation s'est tout de même révélé cohérent.

Saint-Brieuc. Prudence dans les Côtes-d'Armor. Si les Griffons ont obtenu leur maintien sans trembler la saison dernière (10e), ils ont depuis changé d'entraîneur (Didier Santini a succédé à Maxime d'Ornano, parti un peu avant la fin du dernier exercice), et le meilleur arrière gauche, Hugo Vargas, a rejoint Le Mans. Par ailleurs, comme à Avranches, la préparation a été quelque peu perturbée par des cas de Covid. L'excellente charnière composée par Benjamin Angoua et l'ancien Guingampais Christophe Kerbrat ne sera donc pas de trop pour vivre cette deuxième saison de National avec tranquillité. Au milieu, l'arrivée de l'expérimenté Aliou Dembélé (ex-Niort et Laval) devrait également faire du bien.

Sedan. Voilà le grand gagnant de l'été. Du moins, sur le papier. Car si Sedan a été désigné par la FFF comme le 18e club de la division (en vertu du meilleur classement de la division inférieure en 2019-2020), ce n'est en fait pas forcément un cadeau. L'effectif avait plutôt été pensé et construit pour évoluer en National 2. Le soutien de Dugauguez sera donc nécessaire pour pousser les joueurs à aller chercher le maintien, ce qui serait déjà une performance honorable. En plus de leur public, les Sangliers pourront s'appuyer sur leur bon parcours en Coupe de France la saison dernière (huitièmes de finale) et sur l'expérience du latéral Nadir Belhadj (39 ans), de retour au CSSA, après une carrière bien remplie.

Sète. À l'instar de Bastia-Borgo, les Héraultais présentent l'un des plus petits budgets de la division. Le champion de France 1934 et 1939 essaye donc de recruter malin, en attirant des joueurs prêtés, comme le Marseillais Alexandre Phliponeau. La saison dernière, cela avait bien fonctionné avec Kléri Serber (Toulouse). Reste à savoir si la greffe prendra avec le nouveau groupe de joueurs, car des éléments importants ont quitté le club. On pense notamment à Warren Caddy, parti au Paris FC (L2), à Ryan Ferhaoui, qui a rejoint Laval, et Wilfried Baana Jaba, lequel a même opté pour un projet... à l'étage inférieur (Hyères, N2). Onzième la saison dernière, Sète devra sans doute cravacher pour espérer faire aussi bien.

l'équipe.fr
Avatar de l’utilisateur
alex
Administrateur du site
Messages : 3239
Inscription : mer. 17 juil. 2019 10:52
Localisation : Dijon

Re: [FRANCE] National 1, saison 2021-2022

Message par alex »

1re journée

RÉSULTATS

Image

l'équipe.fr


CLASSEMENT

Image
Répondre