[RESULTATS] Championnats et Coupes

L'histoire du DFCO
Répondre
Avatar du membre
Mika71
Administrateur du site
Messages : 632
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 08:27
Localisation : Bresse

[RESULTATS] Championnats et Coupes

Message par Mika71 » ven. 19 juil. 2019 12:34

RÉSULTATS DES CHAMPIONNATS
Ligue 1, Ligue 2, National, CFA

A venir
Lingon's au centre !!!

Avatar du membre
alex
Administrateur du site
Messages : 846
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 10:52

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par alex » mer. 31 juil. 2019 12:36

RÉSULTATS DE LA COUPE DE FRANCE

Saison 2018-2019 : Ligue 1

32e de finale : (N3) SC Schiltigheim 1-3 Dijon FCO
16e de finale : (L1) AS Saint-Etienne 3-6 Dijon FCO
8e de finale : (N2) IC Croix 0-3 Dijon FCO
1/4 de finale : (L1) Paris Saint-Germain 3-0 Dijon FCO


Saison 2017-2018 : Ligue 1

32e de finale : (L1) RC Strasbourg Alsace 3-2 Dijon FCO (prolongations)


Saison 2016-2017 : Ligue 1

32e de finale : (CFA2) Louhans-Cuiseaux FC 0-2 Dijon FCO
16e de finale : (L1) FCG Bordeaux 2-1 Dijon FCO


Saison 2015-2016 : Ligue 2

7e tour : (DHR) FC Veyle-Saône 0-9 Dijon FCO
8e tour : (CFA2) Sarreguemines FC 2-1 Dijon FCO


Saison 2014-2015 : Ligue 2

7e tour : (DH) RC Vichy 0-9 Dijon FCO
8e tour : (DHR) MOS Trois Rivières 1-6 Dijon FCO
32e de finale : (L1) SM Caen 2-3 Dijon FCO (prolongations)
16e de finale : (CFA) US Concarneau 1-0 Dijon FCO (prolongations)


Saison 2013-2014 : Ligue 2

7e tour : Dijon FCO 2-1 Nîmes Olympique (L2)
8e tour : (DH) AS Fabrègues 1-6 Dijon FCO
32e de finale : (CFA2) Aubagne FC (4) 3-3 (5) Dijon FCO
16e de finale : (L2) AJ Auxerre 3-2 Dijon FCO (prolongations)


Saison 2012-2013 : Ligue 2

7e tour : Dijon FCO 1-2 CS Sedan Ardennes (L2) (prolongations)


Saison 2011-2012 : Ligue 1

32e de finale : (DH) FC Versailles 78 1-5 Dijon FCO
16e de finale : Dijon FCO 2-1 FC Istres OP (L2)
8e de finale : Dijon FCO 0-1 Paris Saint-Germain (L1)


Saison 2010-2011 : Ligue 2

7e tour : (DHR) FC Hayange 0-8 Dijon FCO
8e tour : (CFA2) Jarville JF 1-0 Dijon FCO


Saison 2009-2010 : Ligue 2

7e tour : (CFA) CSO Amnéville 0-3 Dijon FCO
8e tour : (DSR) FC Versailles 78 1-0 Dijon FCO


Saison 2008-2009 : Ligue 2

7e tour : (CFA2) FCSR Haguenau 0-1 Dijon FCO
8e tour : (CFA2) SC Selongey 3-6 Dijon FCO (prolongations)
32e de finale : (DH) US Eclaron-Valcourt 0-5 Dijon FCO
16e de finale : Dijon FCO 4-1 FC Villefranche-sur-Saône (CFA)
8e de finale : Dijon FCO (2) 1-1 (4) Grenoble F38 (L1)


Saison 2007-2008 : Ligue 2

7e tour : Dijon FCO 0-1 Jura Sud Foot (CFA) (prolongations)
8e tour : Dijon FCO 2-1 Clermont FA (L2)
32e de finale : (CFA2) US Avranches 0-2 Dijon FCO
16e de finale : (NAT) Paris FC (5) 0-0 (6) Dijon FCO
8e de finale : Dijon FCO 3-1 Tours FC (NAT)
1/4 de finale : (L2) Amiens SC 1-0 Dijon FCO


Saison 2006-2007 : Ligue 2

7e tour : Dijon FCO (3) 0-0 (4) CS Louhans-Cuiseaux (NAT)


Saison 2005-2006 : Ligue 2

7e tour : (CFA2) AS Taissy 0-1 Dijon FCO
8e tour : Dijon FCO 3-1 Clermont FA (L2)
32e de finale : Dijon FCO 2-1 US Forbach (CFA2)
16e de finale : Dijon FCO 1-0 AS Moulins (NAT)
8e de finale : (L1) FC Nantes Atlantique 3-0 Dijon FCO


Saison 2004-2005 : Ligue 2

7e tour : (CFA2) FC Mulhouse (5) 0-0 (4) Dijon FCO


Saison 2003-2004 : National

5e tour : (DH) US La Charité-sur-Loire 1-8 Dijon FCO
6e tour : (PH) US Crissey 0-2 Dijon FCO
7e tour : Dijon FCO 2-0 Club Franciscain (Martinique)
8e tour : (DSR) RC Fontainebleau 1-2 Dijon FCO (prolongations)
32e de finale : Dijon FCO (3) 0-0 (1) AS Saint-Etienne (L2)
16e de finale : Dijon FCO 2-1 RC Lens (L1)
8e de finale : Dijon FCO (4) 1-1 (2) Stade de Reims (NAT)
1/4 de finale : (L2) Amiens SC 0-1 Dijon FCO
1/2 finale : (L2) LB Châteauroux 2-0 Dijon FCO


Saison 2002-2003 : National

5e tour : (CFA2) FC Châlon-sur-Saône 1-2 Dijon FCO
6e tour : (PH) Réveil Is-sur-Tille Foot 0-2 Dijon FCO
7e tour : (CFA2) JO Le Creusot 0-4 Dijon FCO
8e tour : (CFA) Vesoul HSF (4) 1-1 (5) Dijon FCO (prolongations)
32e de finale : (CFA2) FC Vitré 1-2 Dijon FCO
16e de finale : Dijon FCO 0-1 FC Bourg-Péronnas (CFA)


Saison 2001-2002 : National

5e tour : (DH) Stade Auxerrois (2) 2-2 (4) Dijon FCO
6e tour : (PH) CL Marsannay-la-Côte 1-2 Dijon FCO
7e tour : (D2) FC Gueugnon 1-0 Dijon FCO


Saison 2000-2001 : National

5e tour : (DH) FC Sens 1-0 Dijon FCO


Saison 1999-2000 : CFA

4e tour : (District) CS Auxonne 0-7 Dijon FCO
5e tour : (DH) ALC Longvic 0-3 Dijon FCO
6e tour : (DH) FC Montceau-Bourgogne 1-0 Dijon FCO


Saison 1998-1999 : CFA

4e tour : (PH) Réveil Is-sur-Tille Foot 0-5 Dijon FCO
5e tour : (DH) AS Decize 2-3 Dijon FCO (prolongations)
6e tour : (DH) ASPTT Nevers 0-4 Dijon FCO
7e tour : Dijon FCO 12-1 US Baie Mahault (Guadeloupe)
8e tour : Dijon FCO 2-0 ASOA Valence (D2)
32e de finale : Dijon FCO 2-1 SC Bastia (D1)
16e de finale : Dijon FCO 0-4 CS Sedan Ardennes (D2)



D1 = L1 = Ligue 1
D2 = L2 = Ligue 2
Nat = N1 = National 1 (Division 3)
CFA = N2 = National 2 (Division 4)
CFA2 = N3 = National 3 (Division 5)
DH (Division 6)
DSR (Division 7)
DHR (Division 7 ou 8]
PH (Division 8]

Avatar du membre
alex
Administrateur du site
Messages : 846
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 10:52

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par alex » mer. 31 juil. 2019 12:36

RÉSULTATS DE LA COUPE DE LA LIGUE

Saison 2019-2020 : Ligue 1

16e de finale : (L1) FCG Bordeaux 2-0 Dijon FCO


Saison 2018-2019 : Ligue 1

16e de finale : Dijon FCO 3-1 SM Caen (L1)
8e de finale : Dijon FCO 0-1 FCG Bordeaux (L1)


Saison 2017-2018 : Ligue 1

16e de finale : Dijon FCO 1-2 Stade Rennais FC (L1)


Saison 2016-2017 : Ligue 1

16e de finale : Dijon FCO (4) 1-1 (5) FC Sochaux-Montbéliard (L2)


Saison 2015-2016 : Ligue 2

1er tour : Dijon FCO (4) 3-3 (3) US Créteil-Lusitanos (L2)
2e tour : Dijon FCO 2-0 FC Metz (L2)
16e de finale : Dijon FCO 2-1 Stade de Reims (L1)
8e de finale : (L1) FC Lorient 3-0 Dijon FCO


Saison 2014-2015 : Ligue 2

1er tour : (L2) Tours FC (2) 2-2 (4) Dijon FCO
2e tour : (L2) Stade Lavallois MFC 1-0 Dijon FCO


Saison 2013-2014 : Ligue 2

1er tour : (L2) Clermont F63 3-0 Dijon FCO


Saison 2012-2013 : Ligue 2

1er tour : (L2) LB Châteauroux (2) 2-2 (4) Dijon FCO
2e tour : (L2) AJ Auxerre 2-1 Dijon FCO


Saison 2011-2012 : Ligue 1

16e de finale : Dijon FCO 3-2 Valenciennes FC (L1)
8e de finale : Dijon FCO 3-2 Paris Saint-Germain (L1)
1/4 de finale : (L1) OGC Nice (5) 3-3 (3) Dijon FCO


Saison 2010-2011 : Ligue 2

1er tour : Dijon FCO 1-2 Amiens SC (NAT) (prolongations)


Saison 2009-2010 : Ligue 2

1er tour : Dijon FCO 2-0 Stade Brestois 29 (L2)
16e de finale : (L2) CS Sedan Ardennes 6-1 Dijon FCO


Saison 2008-2009 : Ligue 2

1er tour : (L2) Vannes OC 3-0 Dijon FCO


Saison 2007-2008 : Ligue 2

2e tour : (L2) Montpellier HSC (4) 1-1 (2) Dijon FCO


Saison 2006-2007 : Ligue 2

2e tour : Dijon FCO 3-2 Stade Brestois 29 (L2)
16e de finale : Dijon FCO 2-1 Amiens SC (L2)
8e de finale : (L1) FC Sochaux-Montbéliard 5-0 Dijon FCO


Saison 2005-2006 : Ligue 2

1er tour : Dijon FCO 2-1 SC Bastia (L2)
16e de finale : (L1) AS Monaco FC 1-0 Dijon FCO


Saison 2004-2005 : Ligue 2

1er tour : Dijon FCO 1-0 Chamois Niortais FC (L2)
16e de finale : Dijon FCO 2-1 FCG Bordeaux (L1) (prolongations)
8e de finale : (L2) Clermont FA 4-0 Dijon FCO


L1 = Ligue 1
L2 = Ligue 2
NAT = N1 = National 1 (Division 3)

Avatar du membre
alex
Administrateur du site
Messages : 846
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 10:52

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par alex » mer. 31 juil. 2019 12:37

LA NAISSANCE DU DIJON FCO

18 février 1998 : CF Dijon et Dijon FC : Les prémices d'un projet porteur

Pour lutter contre la fatalité et apporter une médiation, notre journal a organisé le 17 février dans ses locaux une table ronde réunissant des acteurs actuels ou potentiels du football dijonnais. Le débat, enrichissant, a porté sur l'éventualité de bâtir un club de haut niveau.

La fusion entre le Cercle et le Dijon FC a été plusieurs fois dans l'air du temps. Il y a deux ans en arrière la mairie était en faveur de cette réunification mais elle ne s'est pas faite. Un an plus tard, une nouvelle fois la fusion ne fonctionne pas. Les clubs ne votent pas en sa faveur.
Certes, Dijon n’a pas un grand passé footballistique. Si son bref passage en Division 2 (1987-1991) a marqué les esprits, cela aura sans doute été davantage en raison de ses frasques financières que de ses résultats sportifs. Il n’empêche. Sans parler des épiphénomènes que furent les venues de Marseille (16 000 spectateurs en avril 1991) et de Monaco (7 000 spectateurs en janvier 1998) en coupe de France, la moyenne de public en Division 2 (autour de 3 000-4 000) avait démontré l'existence d'une attente. Depuis, le football dijonnais n'a logiquement pas suscité un grand enthousiasme. Reparti de bas, il a manqué quelques virages importants et stagne. Pour compliquer les choses, il y a désormais deux équipes au même niveau, d'où une certaine dispersion des moyens. De cela, tous les participants à la table ronde ont convenu. Pas un n'a tenu le discours d'une fatalité qui empêcherait Dijon de décoller enfin. Tout le monde a estimé que Dijon possède suffisamment d'atouts pour abriter en son sein une bonne équipe de football. Bien sûr, il n'est pas question, comme à une certaine époque par voie d'affiches, de rêver tout haut à la Division 1 dans un bref délai.
Plus réalistes et pragmatiques, nos intervenants ont plutôt parlé de Division 2 dans un délai de quatre à cinq ans, mais sans se cacher l'ampleur de la tâche, surtout en cas d'accession en National, division « bâtarde » entre amateurisme et professionnalisme où la gestion financière s'avère très délicate. Mais difficile ne veut pas dire impossible. La réunion est allée dans ce sens. Manifestement, le CF Dijon et le Dijon FC sont prêts à travailler ensemble pour bâtir un projet viable. Manifestement, des personnes pour l'instant extérieures ont envie de s'associer à cette réflexion et cette action. Manifestement, certains partenaires suivent cette gestation d'un œil intéressé et seraient prêts à soutenir bientôt le mouvement. Voilà donc le train en partie lancé, sachant que le plus dur reste à faire. Pour ces pionniers d'un nouveau genre, il faudra sans doute négocier beaucoup d'obstacles, poser les rails au fur et à mesure de l'avance et savoir inventer des solutions nouvelles pour créer un souffle nouveau. Le jeu en vaut la chandelle.

Les deux clubs de la ville de Dijon lors de la saison 1997-1998

CF Dijon : 4ème avec 54 points (15 victoires, 9 nuls, 10 défaites), 63 buts marqués (2ème attaque), 46 buts encaissés (8ème défense).
Dijon FC (promu en CFA) : 18ème (dernier du classement du groupe A de CFA) avec 20 points (3 victoires, 11 nuls et 20 défaites), 31 buts marqués, 73 buts encaissés (17ème défense).


20 mars 1998 : Six commissions créées

Les dirigeants des trois principaux clubs Dijonnais (le Cercle, le Dijon FC et l'ASPTT) se sont réunis au complexe sportif de l'ASPTT pour créer plusieurs commissions : politique sportive et formation, finances, sponsoring et communication, administratif et juridique, politique en matière de fonctionnement, d'organisation et d'animation et enfin commission pour les relations avec les autres clubs. Cette dernière a d'ailleurs organisé une réunion avec d'autres clubs de la ville (USCD, DUC, Fontaine d'Ouche, JDF, Dijon Grésilles et Dijon Parc) pour créer un partenariat concernant les meilleurs jeunes sans que cela ne passe par un pillage en règle.


24 mars 1998 : Aux supporters de choisir un nom

Les dirigeants du Cercle Dijon et du Dijon FC cherchent un nom pour le futur club au cas où celui-ci voit le jour. C'est le Bien Public qui est chargé d'annoncer la nouvelle et qui propose à ses lecteurs de trouver le nom. Quelques contraintes malgré tout : pour être significatif et symbolique le nom devra comporter les mots football, Dijon et Côte-d'Or.


3 avril 1998 : Idées de nom pour le futur club

Le Bien Public avait lancé un appel le 24 mars à ses lecteurs. Il fallait trouver des idées de nom pour le futur club (en cas de fusion bien entendu). Ce 03 avril, le Bien Public livre les noms proposés : Dijon Football Club Côte-d'Or, Dijon Côte-d'Or Football Club, Football Association Dijon Côte-d'Or, Football Club Dijon Côte-d'Or, Cercle Dijon Football Club, Alliance Sportive Dijon Côte-d'Or, Football Clubs Dijon Côte-d'Or 2000, Côte-d'Or Football Associations Dijonnaises, Entente Dijon Football 21, Cercle Dijon Football Côte-d'Or, Olympique Dijon Football Côte-d'Or, Dijon Athlétique Club, Espérance Dijon Côte-d'Or Football Association, Elan Dijon Football, Etoile Dijon Football, En Avant Dijon Football, Racing Club Dijon Football, Sports Réunis Football Dijon, Inter Football Dijon et Union Dijon Football 21.


10 avril 1998 : Ce sera le Dijon Football Côte-d'Or

Une réunion a lieu entre les dirigeants des deux clubs pour faire avancer la fusion sur certains points. Le premier est le statut du club. Ce sera une association à loi 1901. Il est aussi décidé que 18 à 24 membres siégeraient au conseil d'administration. Le club a aussi trouvé son nom. Ce sera le Dijon Football Côte-d'Or ou DFCO. Et pour terminer, ses couleurs seront le bleu, le jaune et le rouge. Ce sont les couleurs de la ville mais aussi un mélange de celles du Cercle Dijon et du Dijon FC.


13 avril 1998 : Une place sur le podium du CFA

André Royer, président du Dijon FC, pense que le nouveau club doit "vite se classer dans les trois premiers du CFA" tout en précisant qu'il ne devait "pas brûler les étapes". Malgré tout, si la fusion ne se fait pas, il avoue que cela ferait "de gros dégâts dans le football Dijonnais".


17 avril 1998 : Le choix des membres du bureau

Les dirigeants des deux clubs se sont rencontrés au Stade de la Fontaine d'Ouche. Ils ont vu ensemble les différents points qui permettent la création de ce nouveau club. Tout est décidé à 99 %. Les vingt membres du bureau du Dijon FCO ont été choisis à l'issue de cette rencontre. Si les assemblées générales des deux clubs votent la fusion, ces membres se réuniront en assemblée constituante le 29 Avril et choisiront le nouveau président parmi l'un des leurs. Ils décident aussi d'une deuxième réunion le 14 Mai pour rencontrer les sponsors actuels des deux clubs et ceux intéressés par le nouveau club.


20 avril 1998 : Le Dijon FCO dit oui !

C'est jour d'assemblée générale au Dijon FC et c'est ce jour que le club doit choisir s'il veut ou non de la fusion. Son président, André Royer, demande d'entrée "Il faut un club de bon niveau à Dijon. La fusion peut-elle constituer une base de départ pour ce club ?" S'en suit une heure de débats, de questionnement et pour finir de promesse. La promesse de changer la direction du club si le Dijon FC choisit de poursuivre seul sa route. Le vote se fait à main levée : 91 pour, 1 contre. Le Dijon FC a choisi la fusion !


21 avril 1998 : La mairie prend position

Par la voix de Bernard Depierre, adjoint au maire, la mairie prend position pour la fusion. Dans le Bien Public, Depierre dit "Nous souhaitions la fusion il a deux ans. Maintenant, la donne a changé mais sur le principe notre point de vue reste le même. Nous estimons qu'il n'y a de la place que pour un seul club de haut niveau dans chaque discipline. Il ne peut y avoir dans un sport, deux équipes dans une même division. C'est grotesque. Quand Dijon joue à l'extérieur, il ne doit pas y avoir de CDF, de FC, d'ASPTT ou de DUC, mais seulement l'équipe de Dijon. Par ailleurs, il annonce que le Dijon Football Côte-d'Or recevra 1,1 millions de francs de la part de la mairie.


23 avril 1998 : Le comité des sports souhaite la fusion

Le comité Dijonnais des sports suit la mairie et se positionne également en faveur de la fusion. Dans le Bien Public, son président François Chambelland précise que le comité n'est pas intervenu dans le projet de fusion laissant les dirigeants des deux clubs "se décider entre eux" car ce sont "de grands garçons".


24 avril 1998 : Accord de la fédération

Lorsqu'il y a fusion, les clubs concernés doivent demander l'autorisation à la Fédération Française de Football. La FFF a accepté et placera le nouveau club, s'il se forme, dans le même championnat que le plus haut placé des deux clubs. Dans cette situation, le Dijon Football Côte d'Or sera en CFA en lieu et place du Cercle.


26 avril 1998 : Les sponsors menacent de se retirer

Un sponsor du Cercle soutient la fusion et décide de se retirer si elle ne se fait pas. Le souci est que c'est l'un des principaux sponsors et que d'autres, plus petits, souhaitent aussi se retirer si les deux clubs ne s'unissent pas. Leur argument est le budget prévisionnel du Dijon Football Côte-d'Or qui sera de 4,5 millions de francs contre 2,8 millions de francs au Cercle aujourd'hui.


27 avril 1998 : Le CF Dijon vote la fusion à trois voix près

Il y avait foule au palais des Sports à l'occasion de l'assemblée générale extraordinaire du Cercle Dijon Football. L'enjeu était de taille, puisque la fusion avec le Dijon FC se décidait. L'issue du vote, longtemps indécise, a finalement été positive (88 oui, 3 bulletins blancs, 35 non).

Les superstitieux auront sans doute remarqué le clin d’œil de la météo. Alors que des trombes d’eau avaient copieusement arrosé Dijon toute la journée, c’est un rayon de soleil qui pénétrait dans la salle du palais des Sports où les membres du CF Dijon s’étaient réunis lundi 26 avril. Sur 141 personnes possédant le droit de vote, elles étaient 126 présentes ou représentées par des pouvoirs. C’est dire si la décision à prendre était d’importance. On le sentait d’ailleurs d’entrée dans le ton adopté par le président Jean-Paul TRUCHOT : « La mission que l’on m’a confié est difficile, à haut risque. J’aurais souhaité ne pas l’assumer, mais il est logique que je le fasse. Si le vote est favorable, on trouvera cela normal. S’il est défavorable, je serai bon à jeter aux orties ». Après ce drôle de préambule, le président du CF Dijon a préféré ne pas rentrer dans les détails du projet : « Les débats internes existent depuis des semaines, le document du projet était à disposition et nous avons fait deux réunions d’informations, avec les dirigeants et éducateurs d’une part, avec les joueurs d’autre part. Tout le monde sait donc de quoi il est question ».

Propos nuancé

Jean-Paul TRUCHOT a tout de même rappelé les grandes lignes du projet : une organisation qui permettra de placer une personne issue de chaque club à chaque poste, un budget de 4,5 millions de francs, un sponsoring espéré à hauteur de 1,5 million, un objectif sportif qui mènerait au National dans les deux ans et à la Ligue 2 dans les quatre ou cinq ans, l’accent mis sur la formation des jeunes, le schéma d’encadrement technique… Dans un propos tout en nuances, le président du CDF a souligné qu’il comprenait les réticences et les critiques : « A cause du manque de temps, tout n’a pas pu être fait en termes de consultation des différentes parties. Il n’empêche que nous étions restés sur des principes généraux l’an dernier, alors que la réflexion est allée loin cette fois, même si le projet mérite d’être amélioré ». pour Jean-Paul TRUCHOT, il était aussi légitime que les membres du club ait sentimentalement du mal à prendre cette décision : « La situation financière est équilibrée, les résultats sont satisfaisants, le club ne fonctionne pas si mal, mais il ne faut pas s’arrêter sur le présent. On ne conduit pas en regardant dans le rétroviseur ». L’heure était donc aux vraies questions : « Que peut apporter la fusion ? Elle évite la dispersion des moyens financiers et humains, elle permet de regrouper les énergies, de créer un courant de sympathie et elle ouvre sur l’extérieur. Elle crée aussi des changements, des craintes, des risques, mais tout cela se normalisera rapidement. Il ne faut pas avoir peur de l’avenir ».
A une question d’Hervé GOUVERNEUR, demandant au conseil d’administration d’adopter une position claire, Thierry POPARD, vice-président du club, répondait alors : « Le conseil d’administration a affirmé à l’unanimité qu’il faut voter la fusion ». Bernard GAY de son côté, rappelait les enjeux financières : « Le CF Dijon a ses comptes équilibrés ou en léger déficit en fonction du résultat de son procès avec son ex-entraîneur. Le Dijon FC est lui bénéficiaire de 450 000 F. la fusion permettra de réunir les deux budgets et amènera deux millions de moyens supplémentaires. Or, même dans le football amateur, il faut gagner de l’argent ». A plus forte raison pour accéder au championnat de National puis en sortir vers la Ligue 2. Une perspective qui a peut-être eu pour effet d’étouffer les critiques, toujours est-il que personne ne s’est alors exprimé contre la fusion, laissant le président TRUCHOT conclure : « Le moment approche où vous allez faire un choix. Personne ne décidera pour vous. Vous n’êtes pas de simples passagers, mais les conducteurs du véhicule qu’est le club. Je me fais le porte-parole du conseil d’administration, et à titre personnel, pour vous inciter à voter en faveur de la fusion ».

70 % de voix en faveur de la fusion

Cette prise de position tranchée venant en dernière seconde aura peut-être pesé dans la balance. Au bout du vote à bulletins secrets, sur 126 suffrages exprimés, ils ont en tout cas été 88 à dire oui, trois à s’abstenir (bulletins blancs) et 35 à voter contre. La majorité des deux tiers, requise par les statuts du club, s’établissant à 85 voix, le oui l’a donc emporté pour seulement trois voix. Cela peut sembler peu et fragile, mais cela représente tout de même 70 % des voix en faveur du projet. Après le plébiscite du Dijon FC la semaine dernière, le CF Dijon a bel et bien dit oui à son tour. La fusion est désormais effective.


28 avril 1998 : Cinq équipes pour le DFCO

Outre l'équipe A en CFA et l'équipe B en CFA2, le Dijon Football Côte-d'Or aura trois autres équipes. La Ligue de Bourgogne a annoncé l'équipe C en Division d'Honneur, l'équipe D en Promotion d'Honneur et l'équipe E en Promotion de Ligue. En fontion du nombre de joueurs, le club pense même à inscrire une équipe en Excellence, une en 2e division de district voire d'autres en 3e division de district.


29 avril 1998 : Bernard Gnecchi président du Dijon Football Côte-d'Or

Les membres fondateurs du Dijon Football Côte-d'Or se réunissent au Stade des Poussots. Les statuts du club sont décidés (comme le fait que ce soit une association loi 1901) et le président est élu. Bernard Gnecchi, PDG de l'Entreprise Dijonnaise obtient l'unanimité des voix sauf une abstention. Il faut dire qu'il est seul candidat. Pour le poste de vice-président, André Royer (ex-président du Dijon FC), Jean-Paul Truchot (ex-président du Cercle) et Dominique Fernandez obtiennent le même nombre de voix. Les élections continuent avec le secrétaire (élection de Bernard Second), du trésorier (Marc Huguenin) et des trois membres du bureau (Thierry Popard, Maurice Cattet et Jacques Besozzi). Tous sont élus à l'unanimité. Le nouveau club a construit ses bases !


1er mai 1998 : La Division 2 en cinq ans

Le nouveau président, Bernard Gnecchi, confirme au Bien Public qu'il vise la D2 en cinq ans tout en sachant "que c'est une durée à la fois longue et aussi courte car les succès sportifs sont aléatoires. Nous ne sommes pas les seuls à avoir cette ambition." Il dit vouloir rassembler ("J'ai une forte envie de relations humaines décuplées") et prendre rapidement une décision pour désigner l'entraîneur. Deux-trois éléments extérieurs "de niveau D2" pour "tirer les autres vers le haut" rejoindront le club. Le budget sera aux alentours de 4,5 millions de francs. Pour Bernard Gnecchi, il permettra "de jouer la montée dès la première année."


13 mai 1998 : L’entraineur viendra de l’extérieur

L'entraîneur de l'équipe première du DFCO ne sera ni Daniel Joseph (entraîneur du Dijon FC), ni Robert Boivin (celui du Cercle). Il viendra de l'extérieur. En plus de l'équipe A, le nouveau venu sera responsable de la coordination technique et de la formation. Pour trouver l'heureux élu, une commission de quatre personnes a été créée. Ils vont étudier la douzaine de CV reçus puis passeront aux entretiens d'embauche. Bernard Gnecchi dans le Bien Public dira "Nous savons que ce n'est pas la solution la plus facile, mais elle nous garantira que la fusion va se transformer en résultats positifs."


15 mai 1998 : Présentation aux sponsors

Une réunion a lieu au Palais des Sports. Elle permet aux nouveaux dirigeants de présenter le nouveau club aux sponsors ou potentiels. Les sociétés sont au nombre de 110. Un chiffre conséquent. Outre les anciens partenaires du Dijon FC et du Cercle, on peut y voir des entreprises venues spécialement après la fusion.


28 mai 1998 : Perrin et Gransart refusent le poste

Bernard Gnecchi avoue au Bien Public que le club Dijonnais a reçu 25 CV pour le poste d'entraîneur et qu'il y en a encore une douzaine en liste. Le président Gnecchi s'attache surtout "à la qualité de l'homme". Six entraîneurs ont été reçus. Alain Perrin n'est pas venu à son entretien car Troyes vient de monter en 1ère division et l'homme veut aller au bout de son contrat. Roland Gransart lui a été reçu mais a une proposition d'un club de D2. Deux ou trois entraîneurs choisis par une commission dirigée par André Royer vont encore être reçus. Le contrat aura sûrement une durée de deux ans et la reprise de l'entraînement est fixée au début juillet.


3 juin 1998 : Daniel Joseph pensait avoir sa chance

Daniel Joseph, entraîneur du Dijon FC, se confie au Bien Public et parle de la saison du club mais aussi de l'avenir du football Dijonnais. Concernant le sien, il pensait avoir sa chance comme entraîneur : "la décision a été différente, il faut l'accepter, c'est le foot, mais je reste convaincu que ce n'est pas la bonne solution, surtout pour une première année. Cela dit, si ça passe, tant mieux. J'ai voté pour un grand club, pas pour en être l'entraîneur."


4 juin 1998 : Robert Boivin également déçu

Après Daniel Joseph, c'est au tour de Robert Boivin de rencontrer le Bien Public et d'y faire part de sa déception de ne pas être de la nouvelle aventure. Il dit avoir stabilisé le club Cerclard et qu' "après la phase de stabilisation, j'allais passer à la phase de construction mais j'ai été stoppé. Les gens qui ont voté pour aller chercher quelqu'un à l'extérieur sont fautifs. Ils étaient conscients du bon travail effectué dans les deux clubs et ils auraient dû dire fermement qu'il y avait ce qu'il fallait sur place. C'est la première fois qu'un club ne me garde pas. Cela laisse un doute sur ce qui se passe dans le foot. La logique aurait voulu que l'on choisisse la continuité, au moins pour un an, et puis, d'un seul coup, je ne sais pas pourquoi, tout a été remis en question." Malgré tout, Robert Boivin a déjà trouvé un autre poste et sera entraîneur adjoint à Grenoble.


7 juin 1998 : Noël Tosi entraîneur, Jean-Christophe Thomas manager général

Du choix du manager général au choix de l'entraîneur, tout est lié. Tout débute par le choix du manager général. Bernard Gnecchi a choisi Jean-Christophe Thomas, originaire de Meursault, tout récent retraité du football pour ce poste. Le contrat a une durée de deux ans. L'ancien Sochalien, Marseillais, Rennais et Stéphanois a aussi amené avec lui un partenariat avec l'AS Saint-Etienne. Cet accord permet aux meilleurs Dijonnais de partir dans le Forez alors que l'ASSE prêtera des joueurs au DFCO. De plus, une fois par an les Dijonnais et Stéphanois s'affronteront en match amical et les techniciens du club Côte d'Orien iront compléter leur formation dans le club dirigé par Gérard Soler. Pour finir, c'est avec l'avis de ce dernier que Bernard Gnecchi a choisi Noël Tosi, ex-Grenoble, Nîmes, Quimper et Montauban, pour occuper la fonction d'entraîneur de l'équipe première. Il a signé pour un an avec une année en option à valider avant le 31 décembre.


9 juin 1998 : Rencontre entre Thomas et Tosi aux Poussots

Pour la première fois, Jean-Christophe Thomas et Noël Tosi se rencontrent. Ce fut aux Poussots. Pour le manager général, interrogé par le Bien Public, "le club est neuf, les hommes le sont aussi dans l'esprit. Il ne reste plus qu'à construire pour assurer la pérennité du club et il y a du boulot. Je suis là pour faire la liaison entre le terrain et la structure administrative, pour bâtir la formation et pour finaliser nos rapports avec Saint-Etienne qu'il faut clairement définir. Il faut aussi parer au plus urgent, c'est à dire préparer l'équipe première. C'est elle qui fera de Dijon un club attractif et crédible. L'objectif n'est pas de rester pendant trois ans en CFA. La fusion du club est faite, mais il faut aussi qu'elle soit effective dans l'état d'esprit, c'est à dire que tout le monde tire dans le même sens." Noël Tosi ajoute "Je dois faire l'amalgame des deux groupes et essayer de donner un souffle nouveau. Avec mon enthousiasme et mon expérience, je suis là pour amener les quelques détails qui vont faire la différence. Je ne viens pas faire du tourisme. Je veux gagner un maximum de matches." Mais il note aussi qu'il est "rare qu'une fusion réussisse son challenge sportif dès la première année." A propos de leur relation commune, Tosi dit, toujours au Bien Public, "une seule personne n'aurait jamais assez de temps pour tout faire. Nous avons tout pour nous entendre. Nous aimons le foot, les gens, la vie. Nous trouverons très vite une façon de faire." Pour finir, Jean-Christophe Thomas ajoute qu'il ne sera "pas loin du terrain. Je ne surveillerai pas, mais je regarderai et nous discuterons souvent. La réussite du club passera de toute façon par un travail d'équipe à tous les niveaux." Les deux hommes profitent de leur rencontre pour fixer la date de la reprise. Ce sera le Dimanche 05 Juillet au matin. Par la suite, sept ou huit matches amicaux seront prévus.

Lujio Rataves
Messages : 239
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 19:26

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par Lujio Rataves » sam. 10 août 2019 13:18

Historiquement on a fait quoi comme résultats pour la première journée du championnat ?

Avatar du membre
Mika71
Administrateur du site
Messages : 632
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 08:27
Localisation : Bresse

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par Mika71 » sam. 10 août 2019 13:39

Lujio Rataves a écrit :
sam. 10 août 2019 13:18
Historiquement on a fait quoi comme résultats pour la première journée du championnat ?
En L1, c'est : 1 victoires pour 3 défaites.

Dans l'histoire du club, c'est : 6 Victoires, 6 nuls et 9 défaites.
Lingon's au centre !!!

Avatar du membre
Chad la moutarde
Messages : 575
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 22:44
Localisation : Devant Netflix

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par Chad la moutarde » sam. 10 août 2019 13:53

1998-1999 DFCO-FC Metz B: 7-1
1999-2000 DFCO-Calais: 2-1
2000-2001 Alès-DFCO: 1-2
2001-2002 DFCO-Pau: 3-1
2002-2003DFCO-Viry Châtillon: 1-1
2003-2004 DFCO-Bourg Péronnas: 1-2
2004-2005 Laval-Dijon: 2-1
2005-2006 Valenciennes-Dijon: 2-1
2006-2007 Strasbourg-Dijon: 0-0
2007-2008 DFCO-AC Ajaccio: 1-1
2008-2009 Lens-DFCO: 3-1
2009-2010 Angers-DFCO: 3-0
2010-2011 DFCO-Angers: 0-0
2011-2012 DFCO-Rennes: 1-5
2012-2013 DFCO-Guingamp: 1-0
2013-2014 Caen-DFCO: 3-1
2014-2015 Nancy-DFCO: 1-1
2015-2016 AC Ajaccio-DFCO: 0-0
2016-2017 DFCO-Nantes: 0-1
2017-2018 Marseille-DFCO: 3-0
2018-2019 Montpellier-DFCO: 1-2

Lujio Rataves
Messages : 239
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 19:26

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par Lujio Rataves » sam. 10 août 2019 14:17

Super, merci Chad !

Avatar du membre
Mika71
Administrateur du site
Messages : 632
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 08:27
Localisation : Bresse

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par Mika71 » sam. 10 août 2019 16:06

C'est encore plus complet que moi. ::d
Lingon's au centre !!!

Avatar du membre
Chad la moutarde
Messages : 575
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 22:44
Localisation : Devant Netflix

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par Chad la moutarde » sam. 10 août 2019 22:51

2019-2020 DFCO-Saint Etienne: 1-2 :pleur4:

Avatar du membre
baleine21
Messages : 253
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 16:54

Re: [RESULTATS] Championnat et Coupe

Message par baleine21 » sam. 10 août 2019 23:02

Dommage qu’en 98/99 il n’y avait pas le concours des prono....
Yeeaah toujours en L1 :langue1:

Avatar du membre
Chad la moutarde
Messages : 575
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 22:44
Localisation : Devant Netflix

Re: [RESULTATS] Championnats et Coupes

Message par Chad la moutarde » sam. 28 déc. 2019 11:51

2017-2018 c'est en 32e de finale et non en 16e de finale ;)

Avatar du membre
alex
Administrateur du site
Messages : 846
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 10:52

Re: [RESULTATS] Championnats et Coupes

Message par alex » sam. 28 déc. 2019 13:36

Chad la moutarde a écrit :
sam. 28 déc. 2019 11:51
2017-2018 c'est en 32e de finale et non en 16e de finale ;)
merci ;)

Répondre