[PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Actualités des joueurs et du staff du DFCO
Likoma
Messages : 1010
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Likoma » lun. 3 févr. 2020 13:31

des news des nouvelles recrues (projets ) , les ling'ons et du club !
https://www.francebleu.fr/sports/footba ... 1580714715

Likoma
Messages : 1010
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Likoma » ven. 13 mars 2020 15:57


Lujio Rataves
Messages : 473
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 19:26

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Lujio Rataves » sam. 28 mars 2020 17:06

il y a des choses intéressantes dans cet article ?

https://www.bienpublic.com/sport-local/ ... e-dos-rond

fabius
Messages : 2076
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 16:37

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par fabius » sam. 28 mars 2020 23:05

Un extrait intéressant ;

On entend beaucoup de vos homologues s’exprimer sur la suite du championnat. Seizième, le DFCO pourrait-il demander la fin en l’état actuel ?
« Moi, je ne dis rien là-dessus. Je souhaite que la saison reprenne et aille au bout. Comme l’ensemble de mes collègues. On verra si elle ne peut pas se terminer. Si c’était le cas, on sait très bien que les conséquences seront encore plus importantes pour les clubs. On ne touchera pas les droits TV dans leur totalité, au niveau des partenariats… Ça sera très compliqué, mais on est comme tout le monde, on est dans le foot, mais il y a tellement d’autres entreprises. Mon activité, dans un autre domaine, est à l’arrêt. Il y en a plein dans cette situation, les restaurateurs, les hôteliers… »

Il poursuit…
« On est tous touché au niveau mondial, on repartira tous en même temps. Il faut faire le dos rond. On a quelques moyens car on a toujours été raisonnable. On peut se permettre de traverser une certaine période où on peut verser les payes de l’ensemble des salariés du club. C’est important. Il faut gérer en bon père de famille et faire ce qu’il faut en cas de coups durs, pour pouvoir les traverser. Personne n’aurait pu imaginer une telle période, c’est pire que le scénario d’un mauvais film. »

Lujio Rataves
Messages : 473
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 19:26

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Lujio Rataves » sam. 28 mars 2020 23:27

Merci ! On a de la chance d'avoir un club bien géré. Comme le dit Romain Molina dans son live sur YouTube, des clubs comme le LOSC et Sochaux ont peur en cette période

Likoma
Messages : 1010
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Likoma » sam. 11 avr. 2020 09:27


fabius
Messages : 2076
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 16:37

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par fabius » sam. 11 avr. 2020 10:29

C'est réservé aux abonnés, je mets l'article en dessous. C'est du Delcourt assez classique, mais c'est vrai que sa gestion prudente fait du bien en ce moment...
Les crises sont propices aux remises en question. Celle qu’a provoquée la pandémie due au coronavirus bouleverse l’économie dans son ensemble. Le football, industrie à part entière, n’y échappe pas. Alors qu’il est à l’arrêt, le modèle sur lequel il est bâti depuis des années est malmené. Le Monde a décidé d’interroger certains de ses acteurs sur la gestion de la crise actuelle, ce qu’elle révèle, la façon d’en sortir et, peut-être, les changements à apporter. Olivier Delcourt, propriétaire et président du club de Dijon Football Côte-d’Or (DFCO), prône, notamment, « une plus grande solidarité » entre les clubs français.

Lire aussi Coronavirus : le football français a trouvé un accord pour une baisse des salaires en avril
Plus les semaines passent, plus la possibilité que la Ligue 1 n’aille pas à son terme prend du poids. Pour Dijon, cela se traduirait par une perte de 5 millions d’euros de droits télévisuels. De quoi mettre en difficulté le club…
Olivier Delcourt. L’échéance du mois d’avril n’a pas été versée, c’est déjà une certitude. Si le championnat ne reprend pas, ça sera la même chose pour celle de juin. Les droits télé pèsent beaucoup dans les finances des clubs. A Dijon, cela représente une somme d’environ 20 millions d’euros sur un budget de 38 millions d’euros [52 %]. Comme vous le dites, les choses se compliquent de jour en jour et si l’on n’a plus le temps de finir la saison, il faudra trouver des solutions financières.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : bisbilles entre Canal+ et le monde du football
Les clubs français ne sont-ils pas trop dépendants de cette manne télévisuelle ?
Trop dépendants ? Non, c’est le modèle économique qui est aujourd’hui bâti comme ça. Après, il n’y a pas que ça : on fonctionne aussi avec les partenariats et le « trading » des joueurs qui est le premier ou le deuxième poste de revenus selon les clubs.

Ce n’est pas trop votre modèle d’ailleurs.
Ce n’est pas un modèle que l’on a choisi. On est à la recherche d’un certain équilibre entre les joueurs d’expérience et de jeunes joueurs en devenir qui ont une certaine valeur sur le marché des transferts. Un club comme Dijon se bat toutes les saisons pour se maintenir en Ligue 1. Le financier est important pour le club, mais la partie sportive également.

Les clubs français travaillent-ils assez pour diversifier leurs revenus ?
On essaie, on développe des activités comme les séminaires pour les entreprises. On a une bonne qualité de réception qui satisfait nos partenaires quand ils amènent leurs clients au stade. Cela reste mesuré et à notre niveau. C’est sûr que si on se partageait 3 milliards d’euros de droits télé comme les clubs anglais, au lieu de 1,16 milliards [soit la somme déboursée par le groupe espagnol Mediapro (780 millions), Canal+ (330 millions) et Free (50 millions) pour diffuser la quasi-totalité des matchs de la Ligue 1 à compter de la saison prochaine et jusqu’en 2024], on pourrait construire notre propre stade, installer des galeries marchandes… On fait déjà beaucoup avec les moyens que l’on a.

Lire aussi Droits de diffusion de football : quand Mediapro a voulu céder des matchs de Ligue 1 à Canal+
En 2019, vous avez dépensé 3,5 millions et 4 millions d’euros sur deux joueurs (Mounir Chouiar et Sory Kaba). Un record pour votre club, mais qui reste très éloigné de ce qui se pratique ailleurs. Quel regard portez-vous sur l’envolée des montants des transferts ?
Quatre millions, c’est déjà un investissement très important, proportionnellement à nos revenus. Nous ne suivons pas ce modèle inflationniste. On ne dépense pas l’argent que l’on n’a pas et on ne fait pas de pari sur l’avenir en fonction de résultats que l’on n’a pas non plus. Sinon, ce serait mettre le club en grand danger, car nous n’avons pas les moyens de venir combler des déficits importants.

La saison dernière, les clubs attendaient le dernier moment pour vendre au plus cher et on a été contraint de recruter dans la dernière semaine du mercato. Avec les nouveaux droits télé qui se profilaient, le prix des joueurs et les salaires se sont envolés, les agents voulaient de plus grosses commissions, tout le monde voulait plus… Profiter d’une aubaine dont on ne dispose pas encore est risqué.

Il faut gérer en bon père de famille, même si parfois ça peut être rageant de ne pas signer certains joueurs. Des clubs sont dans une course à l’armement, se mettent dans le rouge, alors que d’autres, comme Dijon, sont dans le vert. C’est une concurrence déloyale.

Il n’y a pas de prime à la vertu dans le foot business ?
Quelque part, on peut dire ça.

Dès 2019, vous avez été l’un des rares à vous montrer prudent sur le contrat avec Mediapro. Vous n’avez pas tenu compte de cette hausse dans votre budget prévisionnel. La crise vous donne-t-elle raison ?
Ce sont des choix de gestion d’entreprise. Il faut faire en fonction de ses moyens et mettre de côté chaque saison. C’est dans l’ADN des salariés du club : toujours dépenser au plus juste au cas où il y aurait un souci. Et un souci comme le coronavirus, personne ne pouvait l’imaginer. Cette prudence nous permet de ne pas avoir de soucis immédiats et d’assurer les paies pour nos salariés pendant quelques mois.

Le DFCO possède le 15e budget de Ligue 1, c’est votre quatrième saison seulement dans l’élite. Vous considérez-vous comme un club de Ligue 2 en Ligue 1 ?
On fait partie d’un groupe avec les cinq à six clubs de Ligue 2 qui jouent la montée et les dix clubs de la deuxième moitié de tableau en Ligue 1. On joue notre maintien chaque saison, et il ne faut jamais oublier que l’on peut potentiellement se retrouver en Ligue 2 demain.

Vous avez déclaré qu’il serait exceptionnel que vous restiez quinze, vingt ans au sein de l’élite. Est-ce finalement l’objectif d’un club de votre dimension ?
Un club de foot est une entreprise dont l’activité est liée au résultat sportif. On investit tous les ans, pas que dans les joueurs. On vient de lancer un nouveau centre d’entraînement pour les pros ; l’an prochain, ça sera un nouveau centre de formation. Ça représente 20 millions d’euros. En proportion de notre budget, ce sont des montants énormes que l’on amortit sur quinze ans ! On espère et on fera tout pour rester quinze ans en Ligue 1. Beaucoup de clubs sont redescendus, d’où l’importance d’avoir de la réserve financière.

Vous êtes patron d’une entreprise sous-traitante de la SNCF : la Dijonnaise de voies ferrées. Votre club est ancré localement. Le DFCO représente un modèle que l’on pensait en voie de disparition en Ligue 1. La crise vient-elle bousculer ce préjugé ?
Un modèle que certains considèrent ringard. Je vais vous dire ce qui est important. Pendant cette période, j’appelle mes partenaires et mes sponsors qui sont à 95 % des entreprises locales ou alors des agences locales de grandes entreprises nationales. Ils sont fidèles depuis cinq, dix ou parfois plus longtemps. Ils m’ont tous dit : « Tu peux compter sur nous. On sera là demain si la saison ne va pas au bout. Ce qui compte c’est l’avenir du club. » Le DFCO est une famille, et c’est dans la difficulté que l’on voit sur qui on peut compter.

Pourriez-vous un jour revendre le club à des investisseurs étrangers, comme Bordeaux, Nice ou encore Marseille l’ont fait ?
Je n’ai jamais reçu d’offre de rachat. Il y a eu des prises de contact, mais à chaque fois j’ai dit que le club n’était pas à vendre. Dijon est une belle ville et les vignobles bourguignons attirent les Américains, les Chinois ou les Russes. Peu importe la nationalité, la vente n’est pas à l’ordre du jour, ni aujourd’hui ni demain.

Si pour le bien du club, il fallait le céder un jour pour continuer à grandir, pourquoi pas… Mais il faudrait être vigilant : tant d’investisseurs sont partis aussi vite qu’ils n’étaient arrivés et en laissant des clubs ravagés.

La situation actuelle pourrait-elle inciter les acteurs du foot à plus de régulation ?
Le foot peut-il être plus raisonnable parfois ? Je le pense et je l’espère. Cette crise fera peut-être retrouver la raison à certains. On a tous envie de gagner, mais il ne faut pas faire n’importe quoi et partir dans des délires financiers. Un club appartient à tout le monde, aux supporteurs comme aux partenaires. Les gens prennent conscience des risques qu’ils ont fait encourir à leur club. J’espère qu’il n’y aura pas de casse et que l’on pourra repartir du bon pied.

Si vous aviez le pouvoir d’imposer une idée pour un football plus raisonnable…
Je souhaiterais une plus grande solidarité. Echanger un peu plus entre présidents de clubs et pas seulement avoir des réunions en temps de crise comme en ce moment. C’est un milieu où il y a parfois trop d’individualisme, il faut trouver des solutions ensemble et se serrer les coudes. Je suis ouvert pour que les choses changent. Il y a discussions entre nous, tant que rien n’est acté, ça doit rester entre nous.

Avatar du membre
alex
Administrateur du site
Messages : 1681
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 10:52

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par alex » sam. 11 avr. 2020 10:40

On est rassuré par la gestion financière de Delcourt. Le fait que ça soit d'abord un chef d'entreprise en dehors du foot, montre qu'il sait être raisonnable et ne pas tomber dans l'excès afin d'éviter de mettre le club en péril. :super:

Likoma
Messages : 1010
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Likoma » sam. 11 avr. 2020 12:41

alex a écrit :
sam. 11 avr. 2020 10:40
On est rassuré par la gestion financière de Delcourt. Le fait que ça soit d'abord un chef d'entreprise en dehors du foot, montre qu'il sait être raisonnable et ne pas tomber dans l'excès afin d'éviter de mettre le club en péril. :super:
Merci Alex pour le partage ! :super: ;) :)

Avatar du membre
alex
Administrateur du site
Messages : 1681
Enregistré le : mer. 17 juil. 2019 10:52

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par alex » sam. 11 avr. 2020 12:48

Likoma a écrit :
sam. 11 avr. 2020 12:41
alex a écrit :
sam. 11 avr. 2020 10:40
On est rassuré par la gestion financière de Delcourt. Le fait que ça soit d'abord un chef d'entreprise en dehors du foot, montre qu'il sait être raisonnable et ne pas tomber dans l'excès afin d'éviter de mettre le club en péril. :super:
Merci Alex pour le partage ! :super: ;) :)
Je n'ai rien partagé du tout. C'est fabius qui a posté l'article ! Merci à lui ! :super:

Likoma
Messages : 1010
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Likoma » sam. 11 avr. 2020 13:44

alex a écrit :
sam. 11 avr. 2020 12:48
Likoma a écrit :
sam. 11 avr. 2020 12:41
alex a écrit :
sam. 11 avr. 2020 10:40
On est rassuré par la gestion financière de Delcourt. Le fait que ça soit d'abord un chef d'entreprise en dehors du foot, montre qu'il sait être raisonnable et ne pas tomber dans l'excès afin d'éviter de mettre le club en péril. :super:
Merci Alex pour le partage ! :super: ;) :)
Je n'ai rien partagé du tout. C'est fabius qui a posté l'article ! Merci à lui ! :super:


LOL Alex ! ;) disculpe Fabius merci pour ce partage ! :amen: :merci: :super:

fabius
Messages : 2076
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 16:37

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par fabius » lun. 13 avr. 2020 18:17

http://www.leparisien.fr/sports/footbal ... 298573.php

C'est malheureusement réservé aux abonnés. Si par hasard quelqu'un est abonné au Parisien...

Avatar du membre
baleine21
Messages : 401
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 16:54

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par baleine21 » lun. 13 avr. 2020 18:59

fabius a écrit :
lun. 13 avr. 2020 18:17
http://www.leparisien.fr/sports/footbal ... 298573.php

C'est malheureusement réservé aux abonnés. Si par hasard quelqu'un est abonné au Parisien...
https://ibb.co/ScLYW57

Voici un lien
Yeeaah toujours en L1 :langue1:

Likoma
Messages : 1010
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Likoma » lun. 13 avr. 2020 19:45

baleine21 a écrit :
lun. 13 avr. 2020 18:59
fabius a écrit :
lun. 13 avr. 2020 18:17
http://www.leparisien.fr/sports/footbal ... 298573.php

C'est malheureusement réservé aux abonnés. Si par hasard quelqu'un est abonné au Parisien...
https://ibb.co/ScLYW57

Voici un lien
Merci Baleine pour le partage ! :merci: :super:

Likoma
Messages : 1010
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:35

Re: [PRÉSIDENT] Olivier Delcourt

Message par Likoma » mar. 14 avr. 2020 21:15

interrogé sur la chaîne l'équipe très très pessimiste pour la reprise du Championnat !

https://www.lequipe.fr/Football/Actuali ... xtor=RSS-1

Répondre